Home / Conseils d'experts  / Copropriété : la rénovation qui peut rapporter gros

Copropriété : la rénovation qui peut rapporter gros

Il est temps de penser à refaire la toiture ou l’isolation de la copropriété. Pensez à vous y plonger très sérieusement, nous sommes à l’ère de l’énergétique subventionnée et il est préférable d’en profiter surtout

copro2

Il est temps de penser à refaire la toiture ou l’isolation de la copropriété. Pensez à vous y plonger très sérieusement, nous sommes à l’ère de l’énergétique subventionnée et il est préférable d’en profiter surtout que les coûts peuvent être allègrement allégés.

 

Un immeuble mal isolé, des zones d’humidités, un chauffage mal réglé, il est temps pour les copropriétaires de se poser les bonnes questions. D’autant que la rénovation, sans compter qu’elle va vous apporter une cadre de vie plus agréable, devrait également augmenter la valeur de votre bien immobilier. En effet, en améliorant la classe énergétique de votre appartement, vous augmentez la plus-value lors de la cession de votre bien immobilier. Depuis trois ans les normes ont fortement évoluée et les nouveaux immeubles sont bien moins énergivores que les vieux immeubles d’après-guerre.

Alors comment mettre en œuvre la rénovation en copropriété

C’est le conseil syndical qui va orchestrer l’ensemble du projet. Pour cela il va recenser l’ensemble des éléments qui vont permettre de déterminer les besoins en termes de rénovation et ainsi orienter les travaux de rénovation. Il existe pour cela des outils qui sont proposés au conseil syndical sur le net afin de les aider à mobiliser les copropriétaires. (Site web : de l’ARC Association des Responsables de Copropriétaires).

L’ARC préconise un audit dit « global » qui est certes un peu plus cher mais d’après eux plus performant et qui permet de déboucher sur des propositions chiffrées. Lors de l’échange avec le conseil syndical, il est important d’envisager les travaux de manière globale et efficace. Ne pas changer les vitres sans isoler les murs, ou changer la chaudière sans changer les vieilles fenêtres.

Alors pour rendre votre appartement moins énergivore il est temps de se poser les bonnes questions. Les extérieurs tout d’abord avec l’isolation des façades, le remplacement des fenêtres avec les systèmes de ventilation, qui évitera toute les moisissures. Ensuite on pensera enfin au chauffage qui devrait ainsi ce montré nettement plus efficace et surtout moins coûteux.

Des travaux qui rapportent sans coûter trop cher

Il existe pour réaliser ses travaux de nombreuses aides, aussi renseignez vous sur :

  • Les aides locales de l’énergie qui varient en fonction des localités et du soutien apporté par les conseils généraux.
  • Le crédit d’impôt qui s’élève à 30 % sur l’isolation et l’équipement sachant que vous êtes toutefois limité à 8000 euros pour une personne célibataire et 16000 euros pour un couple.
  • Les CEE (Certificat d’Economie d’Energie) qui permettent d’obtenir de petites réductions.
  • Les prêts à taux Zéro ou l’écopret à taux zéro qui peut être souscrit par les copropriétaires.
  • Les aides de l’ANAH (Agence National de l’Habitat) souvent obtenu par les propriétaires aux ressources plus modestes.

Attention certaines aides ne peuvent être cumulées alors il faut bien chiffrer les choses avant de vous lancer.

emeline@lesiteimmo.com

Community manager

Review overview
AUCUN COMMENTAIRE

PUBLIER UN COMMENTAIRE