Home / Actualités  / Déclaration de revenus : les charges déductibles liées à l’immobilier

Déclaration de revenus : les charges déductibles liées à l’immobilier

(Lesiteimmo.com) - Début mai, vous devriez recevoir votre déclaration de revenus dans votre boite aux lettres. Et pour ne pas oublier de déduire toutes les charges - liées à l'immobilier - susceptibles de vous offrir un avantage

impot

(Lesiteimmo.com) – Début mai, vous devriez recevoir votre déclaration de revenus dans votre boite aux lettres. Et pour ne pas oublier de déduire toutes les charges – liées à l’immobilier – susceptibles de vous offrir un avantage fiscal, nous vous proposons un article récapitulatif.

Crédit d’impôt lors de l’achat d’une résidence principale

Lorsque vous souscrivez à un emprunt pour l’achat de votre résidence principale, vous pouvez profiter d’un crédit d’impôt. Celui-ci est basé sur les intérêts payés pendant les 5 ou 7 premières années (suivant l’état du logement, neuf ou ancien) de remboursement de l’emprunt.

Cet avantage est applicable pour tous les biens achetés après le 6 mai 2007. Et se base sur les intérêts payés pendant les 5 ou 7 premières, selon un achat neuf ou ancien.
Les intérêts sont déductibles chaque année dans la limite de 3750€ pour une personne seule et de 7 500€ pour un couple marié ou pacsé.
Bon à savoir : Ces plafonds sont doublés lorsqu’un membre du foyer fiscal est handicapé et majoré de 500€ par enfants.

Votre logement a été acheté ou construit en 2010?
Reportez-vous au tableau ci-dessous pour connaitre le taux du crédit d’impôt qui vous sera accordé.


Comment déclarer sur ma fiche d’imposition ?
Indiquez le montant des intérêts d’emprunt payés en 2010 p4, cases 7VY à 7VX.
Concernant les logements neuf non BBC  ayant une demande de permis de construire déposée à partir du 1er janvier 2010, joignez à votre déclaration la synthèse de l’étude thermique RT 2005 que le maître d’ouvrage doit vous donner au plus tard à l’achèvement des travaux. (pour justifier que votre logement est conforme aux critères de performances énergétiques).

Crédit d’impôt en faveur du développement durable

Votre installation doit être réalisée par un professionnel et  les équipements à installer doivent être destinés à économiser l’énergie, ou alors doivent fonctionner à l’aide d’une énergie renouvelable.

Ces travaux peuvent être effectués aussi bien dans votre résidence principale ou les logements destinés à la location à titre de résidence principale pendant au moins 5 ans.

Les modalités d’application de ce crédit d’impôt évolue toutes les années. Pour 2011, sont concernés :

  • les installations de portes vitrées donnant sur l’extérieur,
  • les pompes à chaleur destinées à la production d’eau chaude sanitaire,
  • les ballons d’eau chaude,
  • le coût de la pose de l’échangeur souterrain des pompes à chaleur géothermiques.

Concernant les taux applicables à toutes ces dépenses, eux aussi ont évolué. Pour 2011, vous pouvez prévoir :

15% (25% en 2009) pour les travaux d’isolation thermique (parois vitrées, volets isolants, chaudière à condensation)

25% (40% en 2009) pour les premières acquisitions de chaudières, d’un équipement de chauffage ou d’eau chaude fonctionnant au bois.

40% (idem en 2009) pour les remplacements de ces équipements (pour le même ou non). Seul impératif, la facture doit mentionner la reprise de l’ancien matériel et les coordonnées de l’entreprise qui s’occupe de la destruction du matériel.
Bon à savoir : Vous pouvez bénéficier des anciens taux (qui sont plus avantageux) si vous pouvez prouver que
vous avez accepté le devis ET versé un acompte avant le 1er janvier 2010.
25% (50% en 2009) si vous avez fait installer des panneaux photovoltaïques à partir du 29 septembre 2010.
Bon à savoir : Vous pouvez bénéficier de l’ancien taux de 50%, si au 28 septembre 2010, vous étiez dans l’une
de ces situations :

  • vous aviez accepté un devis ET versé un acompte à l’entrepreneur
  • vous aviez obtenu un prêt bancaire pour financer ces travaux,
  • vous aviez signé un contrat suite à un démarchage à domicile ou à distance et que vous aviez réglé la note
    avant le 7 octobre 2010.

Comment déclarer sur ma fiche d’imposition ?

Pour la résidence principale : indiquez les dépenses payées sur votre déclaration 2042, cases 7WH à 7WG,
Pour les locations : indiquez le montant des dépenses sur la déclaration complémentaire, cases 7SB à 7SE.

N’oubliez pas non plus de déclarer les placements correspondant aux  investissements immobiliers locatifs (Scellier, Censier – Bouvard, Malraux…).

Cet article peut vous intéresser :
Et si on réalisait des travaux?
Les aides aux énergies renouvelables en région
Les placements immobiliers défiscalisants

 

Source : Le Particulier Mag

christophe@lesiteimmo.com

Review overview
5 COMMENTAIRES
  • LELIEUR 5 avril 2011

    Bonjour,

    L’immobilier permet effectivement et dans de nombreux cas de réduire vos impôts. Les déficits fonciers sont également un moyen sécurisé de réduire ses impôts.

    Bonne journée

  • vente appartement 2 juin 2011

    Merci pour cet article très intéressant. L’immobilier est la source de nombreuses déductions à bien analyser en détail avant de faire sa déclaration.

  • Bonjour,

    Billet très instructif ! Par contre ce n’est pas évident pour un particulier de trouver les bonnes informations pour pouvoir déduire certaines charges de ses impôts.

  • ed 30 avril 2012

    bonjour

    savez vous si nos travaux de ravalements sont déductibles de notre habitations dans de l’ancien ?

    en vous remerciant

    EF

  • emma watts 29 août 2014

    bonjour cet article à comme grande qualité la précision de ses informations. vous devez être nombreux à vous intéresser auw questions de rentabilité… penchez vous sur le viager vous y trouverez beaucoup d’intéret http://www.estimation-viager.com
    🙂 j’espère que cela vous sera utile. emma.

PUBLIER UN COMMENTAIRE