Home / Conseils d'experts  / Financement : réaliser des travaux à prix réduit

Financement : réaliser des travaux à prix réduit

Des projets de travaux ? Vous souhaitez améliorer la note énergétique de votre maison ou de votre appartement ? Retrouvez un cadre de vie plus actuel ? Permettre à votre famille de se sentir bien à la maison

Transition Energétique comment y parvenir ?

Des projets de travaux ? Vous souhaitez améliorer la note énergétique de votre maison ou de votre appartement ? Retrouvez un cadre de vie plus actuel ? Permettre à votre famille de se sentir bien à la maison ? Avec la multitude des prêts, financez à moindre coût vos travaux, sans avoir besoin de passer par un prêt à la consommation.

L’éco-prêt, un crédit gratuit

L’éco-prêt à taux zéro est le plus intéressant des prêts pour réaliser des travaux. En effet, l’état prend en charge les intérêts du prêt. Accessible à tout propriétaire d’un logement construit avant 1990. Le logement doit être utilisé comme résidence principale ou bien loué pour vous permettre de bénéficier de cet éco-prêt.

Afin de pouvoir souscrire à ce dispositif, il faut envisager de réaliser un « bouquet » de travaux (au moins 2 catégories) parmi une sélection de six. Vous pourrez bénéficier de l’éco-PTZ, si vos travaux vous permettent d’atteindre un certain seuil de « performance énergétique globale ».

Les travaux et dépenses connexes seront pris en compte seulement s’ils sont réalisés par un artisan ou une entreprise certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Sachez que ce prêt est aussi accessible aux copropriétaires.

Désavantage, un certain nombre de contraintes peuvent vous empêcher de souscrire à cet emprunt.

Cependant, Ségolène Royal annonçait au JT de 20 h le lundi 7 mars dernier, le possible cumul du dispositif éco-prêt à taux zéro et le crédit d’impôt transition énergétique (CITE). Plus besoin de choisir depuis le 1er mars dernier, car la mesure a été adoptée.

Le CITE prévoit lui un dégrèvement fiscal de 30 % pour les travaux de rénovation énergétique dans votre résidence principale ou pour des équipements qui vont permettre une amélioration énergétique.

Cédric Desplats-Rédier, Directeur Général de Domofinance précisait : «

« Grâce à cette nouvelle possibilité de bénéficier à la fois du crédit d’impôt transition énergétique et de l’éco-prêt à taux zéro, les Français pourront plus facilement réaliser des travaux de rénovation énergétique, et donc faire des économies d’énergie tout en améliorant la qualité de leur logement.

Le cumul CITE – éco-prêt à taux zéro contribuera à une consommation énergétique plus responsable.

Domofinance, acteur majeur de l’éco-prêt à taux zéro et des prêts à la rénovation énergétique aux particuliers, partenaire de plus de 3500 professionnels de la rénovation, est un des organismes de crédit à pratiquer l’éco PTZ dans une démarche volontaire. »

Le prêt 1% logement

Prêt accessible pour tout salarié d’une entreprise privée d’au moins 10 salariés, le Prêt action Logement (ou 1% logement)vous permettre d’obtenir une enveloppe de 10 000 euros maximum. Vous pourrez demander l’octroi de ce prêt pour une période de remboursement de 10 ans. Petit désavantage, les conditions de ressources du ménage et des fonds disponibles. Ce prêt peut également être proposé par les caisses d’allocations familiales à leurs allocataires ou les caisses de retraites aux retraités.

Le CEL : à partir de 2 %

2% seulement de taux si vous utiliser votre CEL pour souscrire un emprunt afin de réaliser des travaux dans votre résidence principale ou secondaire. Néanmoins, pour envisager un taux aussi faible, il y a des conditions de délais de détention du CEL. Si vous avez souscrit un CEL depuis 2009 vous pouvez négocier votre prêt un taux inférieur à 2,5 %.

Un prêt à 3%, pour vos dépenses énergétique

Certaines banque proposent des prêt dédiés aux dépenses énergétiques, nommés prêts « verts » ou « crédinergie » ou encore « Prévair ». Ils vous donnent accès à la réalisation de travaux sans obligation de bouquet. De plus, vous pouvez y souscrire pour une résidence secondaire. Les taux de ses prêts affleurent les 3%, bien moins haut qu’un crédit consommation.

Les prêts conventionnés à partir de 3,25 %

Souvent proposé pour les achats d’un logement, il faut savoir que ces prêts peuvent financer des travaux d’un montant de 4000 euros dans le logement principal. Que ce soit pour de l’agrandissement ou de l’aménagement d’un bien immobilier de plus de 10 ans, vous pouvez opter pour un prêt conventionné. Ainsi on peut négocier les prêts à 3,25% pour un engagement de moins de 12 ans, 3,45 % pour une durée comprise entre 12 à 15 ans, 3,60 % pour un prêt entre 15 et 20 ans et compter 3,70 % pour une durée supérieure.

 

 

 

TAGS DE L'ARTICLE:

emeline@lesiteimmo.com

Community manager

Review overview
AUCUN COMMENTAIRE

PUBLIER UN COMMENTAIRE