L’ISF et les plus-values immobilières : beaucoup de bruit pour si peu…

Par christophe le 26 janvier 2011 96 vue(s)

(Lesiteimmo.com) – Une taxation totalement illogique qui oblige le ménage, propriétaire de son logement, à payer cette taxe deux à trois fois tout au long de sa vie compte tenu de l’évolution des modes de vie et du cycle familial.  Alors qu’un sédentaire, lui ne serait pas touché.
L’avis de Gilles Ricour de Bourgies, président de la chambre Fnaim Paris Ile-de-France.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *