Logement : le bail réel solidaire une nouveauté

Par Émeline le 11 février 2020 62 vue(s)
Jeune couple qui reve d'acheter une maison

Le bail réel solidaire permet à cinq familles d’acheter des pavillons. Près de 40 % de remise sur ces logements par rapport au marché local. Quelles sont les conditions du bail réel solidaire qui vous permettent d’économiser 40 % ?

Le bail réel solidaire ou comment acheter moins cher ?

Le gouvernement a mis en place un nouveau bail. Il permet à de futurs acquéreurs  de devenir propriétaire de leur logement, sans être propriétaire du terrain. Ce bail réel solidaire vous fait bénéficier d’une économie substantielle lors de l’acquisition du bien. Il ôte le prix du terrain. Les premières familles qui profitent de ce nouveau bail ont économisé près de 40% sur le prix au m²(1992 euros le m²). Le prix au mètre carré s’élève sur le lieu de leur acquisition en moyenne à 3 200 euros. Les familles ont profité d’une économie de près 100 000 euros.

Le principe du bail réel solidaire

Vous achetez un logement sur un terrain dont vous n’êtes pas propriétaire. En contrepartie de l’économie d’achat du terrain, vous payez une location mensuelle, pour une durée de 50 ans. Soit un coût global d’environ 54 000 euros, au propriétaire. La cinquante et unième année seul les frais de gestion sont dus.

  • Le logement pourra être transmis à vos descendants, si leurs revenus restent en dessous d’un certain niveau.
  • En cas de revente, le prix de vente ne pourra pas excéder la clause anti-spéculative.
  • Si vous connaissez des difficultés financières, le propriétaire pourra racheter le logement.

Plusieurs organismes fonciers ont été créés depuis 2017. Ils doivent faire l’objet d’un agrément préfectoral. Ils ont pour but d’aider les ménages à revenus modestes à devenir propriétaires. Plus de 8000 programmes sont lancés par ces organismes Foncier solidaire (OFS). Les grandes villes qui souffrent de cette pénurie de foncier devraient voir le » bail réel solidaire » comme une aubaine qui rendra possible l’accession à la propriété.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *