Immobilier : Bordeaux les investisseurs affluent

Par Émeline le 29 mai 2018 532 vue(s)

Bordeaux, cinquième ville la plus à la mode de l’hexagone. Une Ville dynamique, tant sur le plan économique, que sur la qualité de vie. C’est pourquoi les investisseurs affluent au cœur de l’Aquitaine. Mais si la demande reste élevée pour l’immobilier, l’offre elle se restreint de plus en plus et les prix atteignent des valeurs bien au-dessus du marché.

Bordeaux la ville où investir

Studio ou deux pièces à rénover voilà ce que recherchent les investisseurs à Bordeaux. De quoi donner le tournis aux prix de l’immobilier qui flambent à plus de 14 % en un an et près de 24 % en cinq ans. Ce sont les secteurs de Victoire, Saint Pierre, Saint Michel, Saint Jean et les Chartrons qui remportent les faveurs des investisseurs dans la ville. Les prix s’y négocient à 3 000 euros au plus bas le mètre carré. La ville qui se situe à seulement deux heures de Paris depuis la mise en service de la ligne TGV, suscite l’engouement des acquéreurs à des fins de location. La rentabilité pour ces appartements se situe aux alentours de 5 %. Dans certains quartiers, les prix de l’ancien dépassent le prix des logements neufs en pleine construction dans la zone des bassins à Flots.

L’acquisition est une question de quartier

Les primo-accédants devront revoir leurs exigences. Le centre-ville devient un secteur où il est bon d’avoir une bonne cagnotte pour pouvoir acheter. Les prix sont parfois indécents dans ce secteur de la ville. Pour eux, il faut envisager de choisir un quartier tel que Saint Jean ou Cenon, voir Floirac, Tence ou le Bouscat où ils pourront trouver des biens immobiliers dans des valeurs comprises entre 100 000 euros et 200 000 euros en bon état. Les primo-accédants devront prévoir une enveloppe de base et pourront compter sur le PTZ et le passeport premier logement de la ville de Bordeaux.

Les secundo-accédants s’orientent, eux, sur des quatre ou cinq pièces avec un petit jardin. Ils privilégient pour cela l’hypercentre de Bordeaux ainsi que les quartiers de Saint Augustin, Saint Genès, Bastide. Pour le budget d’acquisition, prévoir une enveloppe de 350 000 euros au plus bas. Les stocks de ce type d’appartements ou de maison prennent preneur en seulement une journée parfois, tant la pénurie sur ce type de logement est grande. Retrouvez l’ensemble des biens disponibles à la vente sur notre portail www.lesiteimmo.com.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *