Immobilier : bien acheter sans se tromper comment faire ?

Par Émeline le 15 mai 2018 4 vue(s)

Bien acheter sans se tromper, un souci pour tous les futurs propriétaires. Quels sont les critères à étudier de près pour éviter les mauvais plans ? Nous vous proposons une revue des points à cibler pour choisir au mieux sans se tromper.

Quels sont les détails sur lesquels porter son attention pour bien acheter ?

Comme évoqué dans notre article d’hier, vous trouverez ci-après les différents critères qu’il faut prendre le temps de bien étudier.

Commençons par l’état général de votre futur logement : le « plus facile ». Vous savez ce que vous ne voulez absolument pas et ce que vous désirez vraiment. Facile ! néanmoins, si ces critères sont tous réunis, il ne faut pas se jeter sur le bien immobilier sans certains contrôles importants. Rendez vous à plusieurs reprises dans le logement pour vérifier qu’il n’y a pas de nuisances non constater lors de votre première visite. Demander à avoir rapidement les diagnostiques techniques pour faire un point complet.

Vérifier la qualité de votre environnement. Essentiel à votre qualité de vie ! Contrôler que vous n’avez pas d’usine ou de bar à proximité par exemple. De nombreuses nuisances sonores et autres pourraient vite devenir un détail désagréable au quotidien. Passez de nuit dans votre futur quartier pour contrôler la qualité de vie et les fréquentations pour ne pas avoir de surprises. N’hésitez pas à vous rendre en mairie pour vous renseigner sur les futurs aménagements prévus proche de votre futur logement. Prenez connaissance des risques potentiels liés à votre quartier. N’hésitez pas à consulter la base de données gouvernementales www.géorisques.fr, elle peut être une mine de renseignements importante.

Vous avez trouvé un bien qui vous convient, l’environnement vous plaît maintenant passer à un examen plus approfondi et faites appel à un professionnel pour examiner l’état du bâti. Vérifier les infiltrations, les défauts de constructions et prenez le temps de bien inspecter les communs. Le professionnel pourra vous aider sur ces points. Il vous aidera si vous envisager l’achat d’une maison à trouver les failles sur les combles, la charpente, la toiture,…

Soyez vigilant sur les dossiers énergétiques. Vérifier le classement de votre futur logement et contrôler les normes auxquels il répond. De A à G les prix peuvent vite être différents. De A à D votre logement n’est pas considéré comme énergivore donc il répond à de nombreuses normes économiques. Si votre bien se classe de E à G, considéré votre logement comme énergivore. Il conviendra de voir les améliorations à apporter. Les aides de l’état pourront vous aider. Mais réviser peut-être le prix ! Néanmoins, sachez que les notes attribuées à votre logement doivent être nuancées en fonction de l’année de construction.

Concernant vos installations électriques et gaz : contrôle =sécurité. Ne pas négliger de porter une bonne attention à ces deux points. Notamment, quand le logement est assez ancien. Pour les maisons, demander le diagnostic de l’assainissement il peut être un point négatif. Il devient alors un chiffre supplémentaire important en termes d’investissement, si vous n’êtes pas aux normes. Renseigner vous rapidement sur cet aspect de votre logement en mairie ou auprès de votre agent immobilier.

Faites un point détaillé de vos extérieurs pour éviter les vices cachés. Déambulez dans votre future propriété peut vous éviter les soucis de voisinages.

Retrouvez nos conseils dans notre prochain article…

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *