Immobilier marché locatif : Les loyers baissent encore

Par philippe le 16 mars 2016 892 vue(s)

Le marché locatif évolue énormément ces dernières années avec les différentes lois qui sont promulguées par le gouvernement. Les lois Duflot, Pinel,…elles se succèdent et font bouger le marché assez fortement. Alors qu’en est-il du marché locatif ?

Le marché locatif

L’activité du marché locatif privé a connu une hausse de + de 11,9 % en 2015. L’été a été très actif et les professionnels ont constaté un fléchissement qu’a partir du mois de novembre qui se poursuit sur début 2016.

La mobilité résidentielle reste sur l’ensemble du territoire Français assez modérée. Les régions les plus marquées par le ralentissement de la mobilité sont:

  • l’île de France, le Languedoc Roussillon, le Limousin, Midi-Pyrénées et le Poitou-Charentes.

En revanche, les régions qui marque de la résistance sont:

  • la Franche Comté, le Nord Pas de Calais, Provence Alpes Côte d’Azur et les Pays de la Loire.

La ville la plus touché est Paris ou la mobilité recule de nouveau à cause de la pression de la demande et rien ne s’arrange avec la mise en place de la mesure de l’encadrement des loyers. On craint une nouvelle contraction de l’offre locative dans la capitale.

L’évolution des Loyers sur le marché

Malgré une reprise du marché locatif,  les loyers affichent un léger recul de -0,8 % en février 2016 (source clameur) par rapport à février 2015 et ceci malgré la pression de la demande.

En 8 ans (de 1998 à 2006), la moyenne des loyers augmentent d’environ 4 % par an, par rapport à une inflation de 1,8 %.

Une rupture de tendance depuis 5 ans, les loyers ne progressent plus que de 0,3 % par an alors que l’INSEE affiche un taux d’inflation de 0,7 %.

D’après l’analyse du marché des loyers, ce sont les appartements ou les maisons en location de 5 pièces et plus qui perdent le plus sur ces dernières années (source clameur). Cette tendance est plus marquée sur le secteur des loyers urbains avec un recul de plus de 54 % (villes de + 10 000 habitants).

Ce mouvement de recul des loyers semble se généraliser sur l’ensemble du territoire hormis sur quelques villes comme Strasbourg, Grenoble, Nîmes, Lyon, Lille et Angers où la variation est positive.

Les plus fortes baisses sont enregistrées sur Reims, Paris, Nantes, Toulon avec des variations qui oscillent de -3,8 % à -0,1 %sur Montpellier.

L’état du parc locatif

Les propriétaires aidés par les nouvelles mesures ont consenti de nombreux efforts de rénovation de leur appartement ou maison à louer, depuis 2016. Effort peut être aussi dû à la hausse des logements vacants qui a progressé de plus de 19 % depuis 2009. On estime la perte de loyer annuel proche de 3 %.

La mauvaise nouvelle est que la baisse des loyers semble se poursuivre pour ce début 2016, mais la bonne nouvelle c’est que Paris affiche une tendance à la baisse plus rapide. En effet, La province enregistre une variation de baisse de loyer de -,02 %, l’Ile de France porterait sa baisse à -2,3 % et Paris serait à -3,3 %.

 

location appartement lyon:

Location Appartement

875 €
Joli appartement en rez de jardin, au calme tout en étant au coeur du quartier de la Part-Dieu. Il est…

Location Appartement

1 565 €
À LOUER - LYON 5° - RUE ABBE PAPON Limite Tassin la Demi Lune rue Joliot Curie. Résidence fermée avec…

Location Appartement

2 390 €
À LOUER- QUAI ROMAIN ROLLAND - BEL APPARTEMENT BOURGEOIS MEUBLE DE TYPE F4 DE 132.95 m² EN DUPLEX au 1er…

Location T2

970 €
Mongest immobilier vous propose à la location un charmant T2 bis meublé sur Lyon 5, proche point du jour. Cet…

Location Appartement

1 010 €
CITYA BOURGUIGNON PALLUAT propose à la location cet appartement T3 de 77 m² situé au 3ème étage (sans ascenseur) d'un…

Location T3

1 115 €
Vieux Lyon, rue du Boeuf, quartier historique, à deux pas du métro ligne D. Dans un immeuble sécurisé venez visiter…

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *