Home / Actualités  / Neuf : Le Président de Nexity s’exprime sur France 2

Neuf : Le Président de Nexity s’exprime sur France 2

Alain Dinin Président Directeur Général de Nexity, interviewé ce matin sur France 2 s’exprimait sur les mesures prises par Monsieur Valls, Premier ministre, face à la crise du logement. Il  dénonçait les mesures de Cécile

nexity

Alain Dinin Président Directeur Général de Nexity, interviewé ce matin sur France 2 s’exprimait sur les mesures prises par Monsieur Valls, Premier ministre, face à la crise du logement. Il  dénonçait les mesures de Cécile Duflot et proposait des solutions pour relancer le bâtiment.

Les mesures  Valls pas suffisantes.

Face à une baisse des constructions de plus de 30 % et un taux de réservations historiquement bas, Alain Dinin, précisait que les nouvelles mesures proposées par Manuel Valls allaient aider à la reprise mais semblaient bien faible face à la « mesure du chantier ».

En effet, la révision de la loi concernant l’encadrement des loyers, les mesures de défiscalisation feront certainement légèrement bouger les investisseurs. Mais les primo-accédant resteront fort peu sensibles puisque le fond du problème, qui reste le prix d’acquisition, ne variera pas suffisamment pour les attirer.

Pour le PDG de Nexity , le groupe estime à 30 000 réservations de logements supplémentaires avec les nouvelles mesures. Avec un nombre de 300 000 logements bâtis le quota des 500 000 logements demandés par Cécile Duflot et l’ancien gouvernement semble inatteignable pour les professionnels.

L’ancienne ministre du logement en ligne de mire

Alain Dinin notifiait que l’état des lieux catastrophique était connu du gouvernement il y a déjà longtemps. Puisque, le système de réservation des logements permet de quantifier le nombre de logements nécessaire aux besoins des acheteurs.

Les mesures évoquées par Cécile Duflot lors de la mise en place de la loi Alur sont une hérésie pour le Président Directeur Général de Nexity. Pour lui, l’encadrement des loyers a tué l’investissement.

De plus, l’ensemble des normes concernant le bâtiment, près de 5200 nouvelles normes, constituent une multiplication des coûts honteuse.

Et enfin le prix des terrains qui ne cessent d’augmenter grâce aux taxes et surenchères sur certaines régions, ne facilitent pas le travail des professionnels de l’immobilier et à nouveau pousse à la hausse le prix des appartements neufs.

Des propositions de solutions…

Alain Dinin proposait à l’antenne de trouver des solutions pour relancer le logement en France. Parce que si le secteur est en crise, le besoin de logements est évident.

Aussi, le PDG du groupe Nexity ouvrait le dialogue avec les dirigeants en proposant de diminuer les prix des terrains en ôtant le nombre conséquent des taxes liées à l’achat.

Il préconisait la relance de l’acquisition par les investisseurs en clonant le système Allemand et en détaxant totalement l’achat d’un logement neuf (TVA à 0%).

De plus, il suscitait un tour de table entre les acteurs du bâtiment et la ministre du logement, Sylvia Pinel, pour la mise en place de mesures plus concrètes et plus réalistes. Ainsi, il évoquait, pourquoi pas, la possibilité de la mise en place d’un « pacte logement ».

Et surtout, il demandait la baisse des normes qui deviennent pour les professionnels des surcoûts et engendre des prix de ventes qui démotivent les futurs acquéreurs.

 

 

A lire aussi :

les ventes de logement neuf faiblissent au 2ème trimestre.

emeline@lesiteimmo.com

Community manager

Review overview
AUCUN COMMENTAIRE

PUBLIER UN COMMENTAIRE