Immobilier : bien acheter en évitant les vices cachés.

Vices cachés : avant d’envisager votre déménagement dans votre logement passer à la loupe les détails. Mais comment faire un tour complet des petits détails qui peuvent vite devenir lourd économiquement. Détails juridiques et administratifs pénibles voir bloquant pour l’achat de votre futur bien immobilier les détecter.

Comment éviter les vices cachés en pensant à ces simples vérifications ?

Si vous avez du terrain, faites un petit tour pour éviter les petits vices cachés. Une servitude de passage, une canalisation commune, de nombreux vices non connus lors de la vente peuvent vite devenir compliqués par la suite. Normalement le notaire doit vous informer lors de la vente de ces problématiques. Mais le mieux est de se renseigner en amont pour ne pas se retrouver pris au dépourvu. Sachez que vous avez 10 jours pour vous rétracter à compter de la signature du compromis ou de la promesse de vente.

Attention aux vices juridiques et administratifs. Si le vendeur de votre futur logement a effectué des travaux de surélévation, d’extension de surface, démolition de mur, … Prenez le temps de demander si toutes les autorisations sont en règle. Renseigner vous auprès de la copropriété voir de la commune pour éviter de vous retrouver dans des situations complexes ensuite (démolition, …). Vérifier que les modifications ont bien été portées sur le cadastre ou dans les millièmes de la copropriété. Vérifier la souscription des assurances nécessaires, l’existence des garanties produites par le professionnel qui a réalisé les travaux (garantie décennale ou biennale).

Abordons maintenant le prix de votre futur bien immobilier. Est-il en phase avec le prix du quartier ? Est-il conforme à l’état du logement ? Faites appel à un professionnel en immobilier qui peut vous apporter un éclairage sur le prix demandé. Renseignez vous sur les prix de ventes des biens proches de votre adresse. Le prix peut bien sûr évoluer en fonction des avantages ou désavantages qui constituent votre futur logement. Vous pourrez ainsi vous faire une idée du prix et évaluer si celui demander par le vendeur est raisonnable.  De plus, faites un point sur la partie charge de copropriété et vérifier le montant des taxe et impôt locaux pour être précis. Le Dpe peut être un point de négociation. Ainsi que l’ensemble des points vus précédemment qui peuvent venir justifier un bonus ou un malus sur le prix demandé.

N’oubliez pas de prendre en compte le montant des travaux que vous envisagez de faire pour améliorer votre futur logement. On estime entre 800 et 1500 euros le prix d’une rénovation au m². De quoi poser des jalons sur le prix. Sachez faire appel aux organismes professionnels pour les rénovations énergétiques. Consultez le site gouvernementale https://www.economie.gouv.fr/particuliers/aides-renovation-energetique pour trouver les aides pour vos travaux ?

Si vous désirez acheter en copropriété nous vous indiquons les points à connaître pour éviter les déconvenues dans notre prochain article.

Immobilier : bien acheter sans se tromper comment faire ?

Bien acheter sans se tromper, un souci pour tous les futurs propriétaires. Quels sont les critères à étudier de près pour éviter les mauvais plans ? Nous vous proposons une revue des points à cibler pour choisir au mieux sans se tromper.

Quels sont les détails sur lesquels porter son attention pour bien acheter ?

Comme évoqué dans notre article d’hier, vous trouverez ci-après les différents critères qu’il faut prendre le temps de bien étudier.

Commençons par l’état général de votre futur logement : le « plus facile ». Vous savez ce que vous ne voulez absolument pas et ce que vous désirez vraiment. Facile ! néanmoins, si ces critères sont tous réunis, il ne faut pas se jeter sur le bien immobilier sans certains contrôles importants. Rendez vous à plusieurs reprises dans le logement pour vérifier qu’il n’y a pas de nuisances non constater lors de votre première visite. Demander à avoir rapidement les diagnostiques techniques pour faire un point complet.

Vérifier la qualité de votre environnement. Essentiel à votre qualité de vie ! Contrôler que vous n’avez pas d’usine ou de bar à proximité par exemple. De nombreuses nuisances sonores et autres pourraient vite devenir un détail désagréable au quotidien. Passez de nuit dans votre futur quartier pour contrôler la qualité de vie et les fréquentations pour ne pas avoir de surprises. N’hésitez pas à vous rendre en mairie pour vous renseigner sur les futurs aménagements prévus proche de votre futur logement. Prenez connaissance des risques potentiels liés à votre quartier. N’hésitez pas à consulter la base de données gouvernementales www.géorisques.fr, elle peut être une mine de renseignements importante.

Vous avez trouvé un bien qui vous convient, l’environnement vous plaît maintenant passer à un examen plus approfondi et faites appel à un professionnel pour examiner l’état du bâti. Vérifier les infiltrations, les défauts de constructions et prenez le temps de bien inspecter les communs. Le professionnel pourra vous aider sur ces points. Il vous aidera si vous envisager l’achat d’une maison à trouver les failles sur les combles, la charpente, la toiture,…

Soyez vigilant sur les dossiers énergétiques. Vérifier le classement de votre futur logement et contrôler les normes auxquels il répond. De A à G les prix peuvent vite être différents. De A à D votre logement n’est pas considéré comme énergivore donc il répond à de nombreuses normes économiques. Si votre bien se classe de E à G, considéré votre logement comme énergivore. Il conviendra de voir les améliorations à apporter. Les aides de l’état pourront vous aider. Mais réviser peut-être le prix ! Néanmoins, sachez que les notes attribuées à votre logement doivent être nuancées en fonction de l’année de construction.

Concernant vos installations électriques et gaz : contrôle =sécurité. Ne pas négliger de porter une bonne attention à ces deux points. Notamment, quand le logement est assez ancien. Pour les maisons, demander le diagnostic de l’assainissement il peut être un point négatif. Il devient alors un chiffre supplémentaire important en termes d’investissement, si vous n’êtes pas aux normes. Renseigner vous rapidement sur cet aspect de votre logement en mairie ou auprès de votre agent immobilier.

Faites un point détaillé de vos extérieurs pour éviter les vices cachés. Déambulez dans votre future propriété peut vous éviter les soucis de voisinages.

Retrouvez nos conseils dans notre prochain article…

Comment bien acheter son logement ?

Logement comment bien acheter ? Une question qui paraît évidente, mais comment y répondre sans se tromper ? Alors quels sont les critères à étudier et à qui s’adresser sans faire d’erreur ? Que recherchez vous appartement, maison, en individuel ou en copropriété ? Autant de points à bien étudier avant de se lancer et éviter les déconvenues. Nous vous proposons un dossier complet sur le sujet pour ne rien oublier.

Logement : quels sont les critères généraux à étudier pour ne pas se tromper ?

Voilà longtemps que vous réfléchissez à devenir propriétaire de votre logement et le contexte économique est très favorable. Des taux d’emprunts assez faible, des prix raisonnables et des aides de l’état pour vous permettre de passer à l’accession. Mais avant de signer le moindre compromis il faut étudier quelques points primordiaux.

Que faut-il contrôler avant d’acquérir votre futur logement ?

  • La qualité de l’emplacement où se situe votre futur bien immobilier,
  • L’état général de votre futur logement est pour lequel il peut être nécessaire de faire appel à un professionnel.
  • L’état énergétique du bien immobilier peut vous permettre de découvrir certains vices non visibles lors de vos visites,
  • Vérifier certaines notions tels que les servitudes, les vices juridiques et administratifs,
  • Le prix de votre futur logement est-il bien conforme à celui du marché de votre quartier ? Procédez, à l’aide d’outils comme les simulateurs de prix, au contrôle du prix de votre logement et retrouvez ces informations sur les portails professionnels spécialisés comme www.lesiteimmo.com qui vous apportent un éclairage sur les valeurs immobilières par quartier,
  • Consultez le montant des impôts locaux,
  • Établissez le budget de vos travaux pour remettre votre futur logement à votre goût.

Autant de détails, pour lesquels nous allons vous donner quelques indices. De plus, si votre logement se trouve au sein d’une copropriété, il y a certains critères qu’il convient de bien appréhender avant de vous lancer dans l’acquisition. Et si vous envisagez la construction de votre maison, de nombreux aspects doivent être pris en considération quels sont-ils ?

Découvrez dans les prochains articles dédiés à notre dossier, comment bien acheter en copropriété ? Et comment bien construire votre logement ?

Rendez vous demain pour la suite…..

Raz de marée dans la rénovation énergétique : le bonus – malus sur le logement

Rénovation énergétique :le bonus/malus de l’immobilier. Une annonce qui a déchaîné les réactions des professionnels du bâtiment et de l’immobilier. Nicolas Hulot a évoqué la mise en place d’un bonus/malus lors de la vente d’un bien immobilier ou sur la taxe foncière du logement. Une idée mal venue pour les professionnels qui trouvent le principe inefficace et surtout trop précoce.

Rénovation énergétique bonus/malus en immobilier qu’en pensent les professionnels ?

« Je ne veux pas l’imposer mais moi j’y suis plutôt favorable », voilà les mots de Nicolas Hulot qui vient de mettre en avant l’idée d’appliquer un bonus ou malus, sur la performance énergétique d’un bien immobilier, lors de sa vente ou sur sa taxe foncière. Un choc pour les professionnels du bâtiment dans son journal la FFB déclare : « qu’il serait hautement contreproductif de s’inscrire dans une dynamique, même ciblée, d’écologie punitive qui n’est rien d’autre qu’une inflation normative et fiscale ». Jacques Chanut, président de la FFB, complétait dans le communiqué de presse du 3 mai par : « dans l’immédiat, de tels coups de barre ont une conséquence prévisible et catastrophique pour l’activité et donc l’emploi : ils vont renforcer l’attentisme des acteurs, ménages comme professionnels. Avec un grand perdant : la transition écologique ».

Une hérésie pour l’UNIS : trop précoce comme dispositif

Géraud Dévolvé, délégué général du syndicat UNIS, confiait qu’il serait absurde de mettre en place une telle mesure puisqu’ aujourd’hui la mesure énergétique ne peut être correctement qualifié lors de travaux de rénovation. Pour l’UNIS, il est bien trop précoce de parler de cette mesure. Et les propos du ministre de la Transition écologique et solidaire, serait d’après le syndicat immobilier, « une sorte de ballon d’essai, un avertissement à l’attention des vendeurs et des acquéreurs, pour dire : ‘Les prix ont atteint des niveaux beaucoup trop importants, les acquéreurs n’ont donc plus de budget pour payer des travaux, or il faudra bien que quelqu’un paie un jour ». Pour Géraud Dévolvé, il faudrait revoir les priorités et commencer par : « simplifier le système d’aides financières auxquelles ont droit les propriétaires pour les travaux de rénovation. ». De plus de nombreux projets de lois devraient voir le jour sur ce sujet, alors à quoi devront nous encore faire face dans les prochains mois ?

Rénovation intérieure : salle de bain mode « Zen »

« ZEN », le printemps arrive et on à envie de revoir son intérieur et de retrouvé les pinceaux et matériaux pour tout illuminer. On vous propose aujourd’hui un « coup de projecteur » sur la rénovation de votre salle de bains. La grande tendance du moment, le mode « slow », et oui, le temps de prendre le temps, de comprendre, de s’attarder, de se poser des questions, bref d’être plus posée et de retrouver une petite partie écologique et logique dans son mode de vie.

Alors comment changer sa salle de bains en coin « zen » : détente ?

La première étape essentielle : DESENCOMBRER !

Et oui, faire un petit tour des placards et parfois très instructif et peut vous libérer plus que vous ne le croyez. Débarrassez-vous des dizaines de serviettes qui meubles les rayons, faites un point dans vos cosmétiques et jeter les produits périmés, libérez les espaces en désengorgeant le passage de ses meubles où tout est confiné, mais où on ne retrouve rien.

La deuxième étape si vous avez prévu quelques travaux visez la déco : ECLAIREE

Et oui, oubliez les ambiances chargées et lourdes avec des décors très exotiques ou très colorés. Misez sur le blanc, rafraichissant, le carrelage métro ou petits carreaux, misez sur la pierre naturelle. Allégé votre environnement et passez au bois naturel pour vos meubles. Aéré vos murs et laissez le blanc prendre sa place et illuminer votre intérieur.

La troisième étape c’est la déco : BOIS-NATUREL

Important pour une ambiance « zen » choisissez le bois, les brosses naturelles, les savons naturels (http://www.savonneriedumidi.fr/). Pinterest vous propose des ambiances design « slow » qui pourront vous donner des idées, juste un envol dans le bien être pour commencer la journée. La petite touche qui va donner le côté pureté et nature ultime, la plante verte qui va rafraichir et embellir.

Vous êtes prêt pour retrouver un bout de sérénité tout en vous plongeant dans votre baignoire avec votre livre du moment. Un état de plénitude qui va régénérer vos batteries.

Avant de profiter, relevez les manches et à vos pinceaux pour une autre salle de bain !

Le confort du logement rime avec bien-être.

Le confort du logement est indissociable du bien-être résume une enquête menée par un organisme spécialisé (OpinionWay).

Pour 90 % des Français, le bien-être rime avec confort de logement :

Pour une large majorité, leur habitat est confortable car il est équipé d’une bonne isolation thermique. En effet, 96 % du panel de la population interrogée estime que c’est un point prioritaire pour leur logement. Le deuxième point de confort pour les franciliens serait l’isolation acoustique. Pour près de 95 % des sondés, le bruit est un facteur nuisible à leur bien-être.

Des critères de confort qui varient selon les régions :

Néanmoins, l’étude réalisée pour Saint-Gobain démontre que les critères de confort varient selon la région.

Ainsi, en Ile de France, le critère de confort acoustique est plus élevé que la moyenne Nationale de plus de 8 points. Alors que dans le secteur Nord-ouest de l’hexagone on estime que l’isolation est un des points majeurs relatif au confort des habitants de plus de 2 points par rapport à la moyenne Nationale. Cependant, la moitié Nord de la France met en avant le logement non énergivore.

Et si le sondage indique que sur les 1 500 personnes interrogées, près de la moitié estime que le confort de leur logement s’est nettement amélioré ses 5 dernières années, il précise que près de 42 % de la population entend bien procéder à des travaux dans l’année à venir.

Pour la moitié sud le point important relatif à leur confort et donc à leur bien-être reste la thermicité de leur logement. Le bruit prend également la deuxième position auprès des sondés.

Ainsi on retrouve au National, les grandes tendances du moment relative à la réalisation de travaux pour l’amélioration de l’habitat. Aussi les aides de l’état en ce qui concernent la rénovation ont dues apporter une aide non négligeable à cette amélioration sur ces 5 dernières années. Mais si celle-ci existe encore, sachez que les pourcentages d’aident diminuent et les dégrèvements d’impôts s’affaiblissent.

Nos conseils :

Etudiez bien vos projets de rénovation avant de vous lancer dans les travaux et demandez quels sont les aides disponibles auprès des organismes spécialisés (ANHA,…),

Faites établir plusieurs devis pour une bonne connaissance du marché et des matériaux.

Bouygues livre la grande salle Arena à Bordeaux

Bouygues a travaillé 4 ans pour offrir le 24 janvier une grande salle de spectacle à la ville de Bordeaux. Longtemps attendue la salle de spectacle à Bordeaux, l’Arena a été livrée la semaine dernière. Une salle modulable qui peut accueillir près de 12 500 spectateurs, a été enflammée par le groupe Depeche Mode. Un beau monument dressé par Bouygues construction sous la direction de l’architecte Ricciotti.

Bouygues inaugure l’Arena

Arena Bordeaux

Inauguré par Alain Juppé, jeudi dernier, la salle en forme de Galet, le monument immense en blanc se détache sur les bords de la Garonne. Installé à Floirac, les Bordelais vont pouvoir apprécier leur nouvelle salle de spectacle. Un nouveau monument pour les stars qui voudront se produire à Bordeaux et proposer des choses grandioses. Plus de 200 000 billets déjà vendus pour l’ensemble des programmation déjà présentent sur le calendrier de la salle. Des grands noms vont se succéder et se produire au sein de la construction cofinancée par le groupe Lagardère. En effet vous pourrez voir à l’ Arena :  Indochine,  Lenny Kravitz, Kids United, Shakira, Sardou, Lavilliers,…, y sont attendus, mais aussi Les Bodin’s, Messmer, Dirty Dancing,…

Une raison de plus qui permet de se rapprocher de Bordeaux, une ville attractive qui offre désormais une salle de spectacle de grande envergure. La nouvelle construction de Bouygues s’intègre très bien dans la partie urbaine de la citée Bordelaise. Un monument digne de celui déjà réalisé à Marseille par M. Ricciotti.

France Bleu a recueilli les impressions des fans du groupe qui inaugurait la salle le soir du 24 :

Appartement avec vue exceptionnelle partout dans le monde

Vivre dans un appartement de rêve avec vue exceptionnelle en forme de coquillage ! Un rêve un peu fou qui donne l’impression d’être comme dans un cocon et qui inspire un sentiment de bien être. C’est l’idée génial d’un architecte qui a su trouver les alliés qui lui ont permis de mener à bien son idée de projet. Un projet qui a donné le jour à un logement innovant et original. Découvrez Lumishell la maison de demain pour vous inviter à l’évasion au sein des plus beaux paysages.

lumishell-tiny-house-salar-uyuni-livingroomLifestyle : un style nouveau et innovant d’habitat !

Comment implanté son appartement secondaire dans les endroits les plus insolites avec des vues exceptionnelles en prenant le moins d’espace et en gardant une vie agréable ? Comment dans un espace original trouver le moyen d’avoir un bout de bien être où le rêve et la magie du lieu suffise à vous émerveillé chaque jour ? L’architecte Christophe Benichou a peut être trouver un logement qui donne envie de s’évader des villes pour offrir un espace démesuré à vos envies de bien vivre. Monsieur Benichou décrit son concept d’habitat comme : « C’est un confortable cocon, tout en courbes, où s’évader un instant du monde urbain. ». Une idée d’appartement avec vue exceptionnelle pour une villégiature intéressante qui allie écologie et de multiples astuces pour être seul au monde.

Lumishell : un appartement avec vue exceptionnelle ?

Il s’agit d’un logement en préfabriqué destiné à s’implanter en pleine nature et qui est totalement autonome. Christophe Benichou a inventé ce concept grâce à sa rencontre avec une société Lyonnaise : Lumicene qui travaille sur des concepts innovants en termes de fenêtre bioclimatique. Une rencontre qui fut la naissance d’un projet lumineux qu’est Lumishell. Lumishell ressemble à un coquillage dans lequel cohabite les deux espaces de vies jour et nuit et qui s’articule autour d’un point centrale qui rassemble la cuisine et l’espace salle de bain. En minimisant l’espace et en réduisant les espaces de vies peu fréquentés en journée, Christophe Benichou a créé un habitat dédié à la lumière et la clarté où vous avez l’impression de vivre au coeur de la nature qui vous entoure tout en étant protéger des intempéries.

On vous invite à trouver un coin de paradis pour y vivre au coeur de Lumishell dès 2018. Découvrez les aspects techniques de la maison du futur en visitant le site de Christophe Benichou en suivant ce lien : http://www.lumi-shell.com/

 

Défiscalisation : payez moins d’impôts grâce au CITE?

CITE ou Crédit d’Impôt Transition Energétique qui devait prendre fin à la fin de l’année se voit prolongé par l’assemblée Nationale. Mais attention, certaines mesures vont s’éteindre à compter de juillet 2018. Reprenons la mesure pour plus d’informations.

Qu’est-ce que le CITE ?

Le CITE est une loi qui permet d’obtenir un crédit d’impôt tout en travaillant l’amélioration de son habitat. Ce crédit peut être utilisé par les propriétaire, les locataires ou les occupants à titre gratuit du moment qu’il s’agit de leur habitation principale.

Deux conditions pour pouvoir rentrer dans les conditions de subvention :

  • Les travaux doivent concerner votre habitation principale
  • Le logement doit être achevé depuis plus de 2 ans.

Le crédit d’impôt s’applique sur l’ensemble des travaux payés au 31 décembre de l’année.

La règle : les travaux doivent être réalisés par des professionnels certifié RGE. De plus, tous les travaux ne sont pas pris en compte de la même manière dans les limites de plafond. Pour connaître la liste des travaux éligibles cliquez ici.

Quelle réforme CITE pour 2018 ?

La prise en compte devait s’arrêter au 31 décembre de cette année. Mais l’assemblée Nationale en a décidé autrement. Cependant quelques règles non négligeables sont modifiées. Notamment en ce qui concerne les fenêtres, portes et volets ou le taux de crédit d’impôts passe de 30 % à 15 % ce depuis le 1er septembre 2017 et sera de 0 % à compter du 1er juillet 2018. Les chaudières seront également un pôle touché par la réforme et seront exclues du champ d’application en date du 1er janvier au lieu du 27 septembre.

Drôle de remarque du gouvernement qui estime que certains dossiers ressortaient plus d’un besoin esthétique et du confort phonique que du bien être de la planète en travaillant sur le confort énergétique ? Certains professionnels auraient profité du système et donc il faut punir les bénéficiaires. Néanmoins, le gouvernement pense trouver une solution plus « intelligente » pour travailler à l’amélioration de la dépense énergétique. On verra ….

Immobilier : une nouvelle façon d’habiter – Anthénea

Anthénea, un concept révolutionnaire et une idée de génie qui offre une multitude de possibilités, que ce soit pour le particulier et le professionnel, pour l’habitat de demain. Une innovation « Made in France » qui apporte une vue de l’habitat nouvelle et qui donne envie de voyager sans s’éloigner de chez soi. Un concept novateur et génial qui se conjugue avec modernité et écologie. Une vue du luxe et de la vie rêver des voyageurs dans l’âme.

Anthénea, « Made in France » pourquoi ?

Plus besoin de faire des milliers de kilomètres pour vivre sur des maisons flottantes ou sur pilotis,… Aux portes du troisième millénaire les idées fusent pour trouver l’habitat idéal qui correspondra à de multiple exigences. Jean-Michel Ducancelle, architecte naval, a rêvé d’un habitat aquatique qui allie la modernité, la beauté et le luxe. Un concept qui devrait trouver sa place fasse à la montée des eaux et au réchauffement climatique. Une idée qui allie le respect de l’écologie et une vive envie de vivre sur les mers. Non, vous ne rêvez pas, quoiqu’un peu tout de même ! Une forme circulaire qui accueille un habitat pour un maximum de stabilité face aux aléas maritime. Cette maison flottante vous offre le confort d’un salon, d’une chambre, d’une salle de bain et d’une cuisine avec vue panoramique. Une plateforme et un caillebotis en teck vous accueille au cœur de votre nid douillet submersible. Le mobilier est luxueux. Vous disposez de l’air conditionné. Le mobilier est conçu sur mesure et les cuirs de qualité viennent témoignés de la finesse des finitions.

Anthénea, le concept ?

Une construction qui ne prend que deux jours pour l’assemblage et ne pèse que quelques centaines de kilos à vide. De quoi donner le tourner à tous les constructeurs. La petite alcôve maritime vous permet également de bénéficier d’images uniques en admirant les fonds marins, grâce à un vitrage sous-marin doté d’un système d’éclairage adéquate. Pour l’énergie vous utiliserez l’énergie solaire, grâce au dôme qui est composé de panneaux solaires qui alimentent les batteries de votre bulle de vie. Pour l’eau, l’habitation est équipée d’un réservoir de 500 litres. La bulle de bien être est conçue pour être totalement autonome grâce à son dessalinisateur et son système de traitement des effluents qui préserve l’environnement de tous rejets toxiques. Possibilité de monter de nombreuses options complémentaires sur la structure de base pour donner encore plus à votre habitat le bien être que vous recherchez.

Anthénea, visible en côtes d’Armor, l’habitat coûte 46 000 euros en modèle simple mais il comporte de multiples aménagements et formats qui donnent envie de découvrir cette maison du 3ème millénaire. Découvrez en détail la maison de demain sur le site http://anthenea.fr/

Pour rêver visualisez la vidéo d’Anthénea ici :

Alors laissez vous porter sur les flots !