MIPIM 2017 : réinventer la ville !

Le MIPIM s’est déroulé à Cannes du  14 au 17 mars 2017, salon international de l’immobilier. Un salon où sont présentent de nombreuses nations pour débattre et présenter des projets urbains innovants. A cette occasion les nombreux participants ont présentés les projets architecturaux de taille. Les métropole Françaises étaient nombreuses à faire découvrir aux multiples visiteurs leurs projets d’avenir.

Des projets ambitieux à résonance international

Les participants étaient nombreux encore cette année pour faire découvrir leurs innovations et leurs projets. La France n’était pas en reste et les villes ont su susciter l’intérêt auprès des visiteurs avec leurs nombreux projets. De quoi faire briller les yeux des futurs investisseurs et donner un autre visage au centre des grandes métropoles.

MIPIM 2017  – Lyon dévoile son ilot innovant mixte vers confluence

© Asylum - Les agences d’architectes David Chipperfield Architects, Aires Mateus e Associados et Vera et Associés, ainsi que le paysagiste Wirtz International assurent conjointement la conception du projet.

© Asylum – Les agences d’architectes David Chipperfield Architects, Aires Mateus e Associados et Vera et Associés, ainsi que le paysagiste Wirtz International assurent conjointement la conception du projet.

La métropole de Lyon a décidé de présenté son programme Lyon Living Lab Confluence qui met en valeur la santé et le bien-être. Au sein de Lyon confluence, un nouveau concept comprenant 11 bâtiments situé sur la ZAC  2 (îlots A1 et A2 Nord) devrait voir le jour. De nombreuses grandes entreprises devraient participer à l’élaboration de ce projet avec la collaboration d’acteurs internationaux, tous coordonnés par l’agence britannique David Chipperfield Architects. Le projet de 27 000 m² propose un ensemble de logements, de bureaux et de commerces au-dessus d’un parking enterré de 5 niveaux.

Lyon souhaite « expérimenter la ville du futur » avec plus de 70 industriels qui participeront à l’élaboration du chantier. Ambitieux, le programme devrait être piloté par une plate-forme numérique de gestion des services. Début des travaux mi-2018, premières livraisons prévues entre 2020 et 2021.

MIPIM 2017 – Nantes souhaite développer sa singularité

Nantes projet de la GareLa nouvelle gare de Nantes était le projet présenté par la présidente de la métropole et les acteurs du programme. Une nouvelle gare dessinée par l’architecte Rudy Ricciotti qui devrait s’accompagner d’un ensemble paysager intéressant. Une salle d’attente à ciel ouvert qui s’ouvrira sur un jardin des plantes. Un projet « singulier » que porte fièrement la métropole nantaise que l’on voit se développer depuis quelques années. Vingt six millions d’euros devraient être débloqué pour ce projet.

 

Découvrez les programmes neufs des villes de Nantes et Lyon

Immobilier Neuf : bilan positif pour 2016

L’immobilier neuf – bilan 2016 publié par la Fédération des Promoteurs Immobilier présente un bilan positif pour 2016, de quoi redonner le sourire aux professionnels de l’immobilier neuf. Le bilan notifie un retour sur le marché du neuf des acquéreurs et des carnets de réservation qui tendent à gonfler.

Une excellente cuvée pour 2016 !

L’immobilier neuf dévoile son bilan pour 2016. Les chiffres sont excellents avec 148 618 réservations de logements neuf, soit une hausse de 21 % par rapport à 2015. Un record depuis 2010 qui redonne un brin d’oxygène aux professionnels de l’immobilier neuf. Une fin d’année qui a fait exploser les chiffres puisque c’est sur le quatrième trimestre que tout s’est décanté avec 45 730 réservations.

Les éléments qui favorisent la conjoncture

Les professionnels de l’immobilier neuf précisent que ces résultats découlent de facteurs fortement favorisants. La baisse des taux a largement aider à l’embellie des acquisitions dans le neuf. En effet, on a atteint des taux record pour cette année encore avec 2 % pour 25 ans d’endettement. Ensuite, les aides fiscales qui boostent les décisions des potentiels acquéreurs, grâce aux différents dispositifs qui permettent de décomplexer et lever les incertitudes. Le dispositif Pinel a poussé les investisseurs à réviser leurs craintes et à retrouver le chemin des programmes neufs. Les chiffres indiquent que l’investissement locatif représentent 53 % contre 47 % dédiés à l’acquisition de résidence principale.

Les prix du neuf restent raisonnable

Les prix eux restent assez stables. Selon la FPI, le prix moyen du mètre carré s’élève à 4 055 € soit une augmentation de près de 2,5 % pour 2016. Un studio neuf coûte en moyenne 145 000 euros contre 139 000 euros en 2015.

Néanmoins, les professionnels restent tendus face à une offre qui s’appauvrit et une demande qui s’intensifie. Les délais d’écoulement ont tendance à se réduire de plus en plus. Cependant, si la reprise semble s’être installée dans le logement neuf, les professionnels du secteur restent prudents face aux futurs élections présidentielles.

Retrouvez l’ensemble des programmes neufs proposés par lesiteimmo.com

Pinel : des nouveautés pour 2017 !

« Pinel » le dispositif de défiscalisation sur l’investissement locatif est maintenu jusqu’à fin 2017. Les conditions de défiscalisation du dispositif restent inchangées, cependant la petite nouveauté, la liste des villes permettant ce type d’investissement est étendue.

 

Pinel : quelles sont les conditions requises ?

Type de Biens concernés

Pour pouvoir être éligible au dispositif Pinel (anciennement « Duflot »), vous devez acquérir un bien dans le neuf acquis sur plan, en Etat futur d’achèvement (VEFA) ou vous lancer dans la construction. Concernant les biens dits « anciens », il vous faudra acquérir un local que vous transformerez en habitation ou que le logement doit subir une réhabilitation.

Les normes à respecter

Afin de pourvoir bénéficier du dispositif Pinel, votre bien devra se conformer à certaines règlementations. Dans le cadre d’une construction dont vous déposez le permis construire vous devrez suivre la règlement thermique RT 2012. Pour les autres biens, ils devront se conformer au label BBC 2005.

Nouveauté :  les zones touchées par Pinel 

Le logement devra être acquis dans une zone dite « tendue » en termes de logement. La loi de finance 2017 a étendu le nombre des villes pouvant entrer dans le champ d’application du dispositif Pinel dans la zone C. Les zones concernées sont : A, Abis, B1, B2 et C retrouvez la carte des zones en cliquant ici.

 

Pinel, les conditions pour la location

Pour bénéficier du dispositif Pinel, le propriétaire devra s’engager sur certains points assez précis en termes de location.

  1. Louer le bien pour une durée minimale de 6 ou 9 ans,
  2. Le loyer du bien sera soumis au seuil fixé par la zone dans laquelle il se situe
  3. Louer son appartement ou sa maison à des locataires dont les revenus ne dépassent pas un certain plafond. Ce plafond est déterminé par la composition du foyer et la zone géographique du bien.

Quelles économies ?

Grâce au dispositif, vous pouvez espérer un allègement d’impôt pouvant aller jusqu’à 63 000 euros d’économie. Cette réduction dépend de l’engagement pris par le propriétaire sur la durée de location de son bien. Cet engagement peut être prolonger jusqu’à atteindre 12 ans.

La base de calcul de la réduction est le prix de revient du bien. Dans le cadre d’un bien en réhabilitation il faut prendre le prix d’acquisition.

Pour découvrir les programmes éligibles à la nouvelle loi Pinel cliquez ici

Immobilier Neuf : Eiffage remporte la réhabilitation du Carré Michelet (la Défense)

Un grand de l’immobilier neuf, Eiffage, vient de ce voir débloquer 80 millions d’euros par Eurosic pour la restructuration, la surélévation et l’extension de l’immeuble du Carré Michelet de la Défense.

Le groupe Eiffage s’est vu attribué la restructuration, la surélévation et l’extension de l’immeuble du Carré Michelet par Eurosic. Sept étages qui viendront rehausser les huits déjà existants, de plus le bâtiment devrait se voir ajouter un niveau « sous-sol ».

L’immobilier neuf vise l’excellence en développement durable

Eurosic plébiscité, les lieux de rencontre et l’aménagement de plateaux modulables pour améliorer la circulation dans les espaces. Le développement durable est un point important du projet et le bâtiment du constructeur Eiffage devrait être une référence dans le quartier des affaires de la Défense. De beaux atours avec des aménagements vitrés pour favoriser la lumière naturelle dans le bâtiment. Des balcons végétalisés qui donneront sur l’atrium avec des vues intéressantes. Eiffage souhaite obtenir les Breeam Excellent et NF démarche HQE « niveau Exceptionnel ».

Un chantier complexe sur Paris Défense

Une logistique complexe, un travail dans une zone urbaine où la circulation est dense. Des relations avoisinantes à gérer pendant les travaux qui devraient complexifier les relations. Un délai serré de 24 mois pour des modifications conséquentes sur le bâtiment. Des aménagements vitrés pour favoriser la lumière. Des balcons végétalisés qui donneront des vues magnifiques dans le bâtiment.

Retrouvez les annonces d’Eiffage sur notre portail lesiteimmo.com ici

Immobilier Neuf : Eiffage annonce le décès de son PDG

Le Groupe Eiffage vient d’annoncer le décès de son Président Directeur Général, Pierre Berger (47 ans).

Diplômé de l’Ecole Polytechnique et du Corps des Ponts et Chaussées, Pierre Berger crée son propre bureau d’études, Sigmatec Ingénierie.

Quatre ans plus tard, il prend la direction de la SEFI, filiale de Ménard Soltraitment. Puis en 1999, il devient directeur général de Ménard Soltraitment, filiale de Freyssinet (Groupe Vinci), et directeur du pôle sols en 2003.

En 2004, il prend la direction générale de Vinci Construction Grands Projets, dont il assume la présidence en 2005. Promotion, en 2007, il est également Directeur Général Adjoint, en charge des Travaux Publics, de Vinci Construction France.  Pierre Berger est nommé au Comité exécutif de Vinci en janvier 2010.

En Août 2012 il succède au fondateur du groupe Eiffage, Jean-François Roverato.

Le communiqué de presse traduit l’émotion du groupe : « Eiffage annonce avec une grande émotion et une profonde tristesse que son président-directeur général, Pierre Berger est décédé cette nuit » à la suite d’une crise cardiaque, indique l’entreprise dans un communiqué. Et de compléter : « Les premières pensées de la direction et des employés d’Eiffage vont à son épouse, à ses enfants et aux proches de Pierre Berger« .

Lesiteimmo.com

Neuf : la construction se porte bien en ce début d’année

Dans une interview du leader du marché de la construction, les échos relatent les faits sur la progression du marché de la construction de maisons individuelles.

Alors quels sont les facteurs qui permettent de constater un rebond de près de 26 % sur les ventes de maisons et 21 % sur l’ensemble du secteur.

Les facteurs qui permettent d’augmenter les ventes

Depuis le début de l’année, Maison France Confort enregistre un taux de 18,4 % de ventes de maisons individuelles pour un taux de 16,2 % en juin 2014. Le leader National assure que le secteur est en train d’accélérer. En effet, MFC affiche un taux de ventes en progression de 26 %, une belle performance mais qui reste à peine supérieure à celle du secteur de la construction soit 21 % d’après Markémetron.

D’après le directeur financier du groupe, cette progression est due à un marché favorable.

Des taux d’emprunt exceptionnellement bas, un dispositif PTZ qui renforce les choix de construction des ménages et un moral plus optimiste d’après Monsieur Godet.

Et oui, les taux historiquement bas qui tendent à légèrement remonter poussent les ménages à prendre la décision de faire construire.

Ensuite, l’élargissement des conditions du PTZ a permis aux acheteurs « modestes » d’accéder à la construction.

Maison France Confort précise que de nombreuses régions connaissent une reprise. Les régions ou l’embellit est plus marquée sur les bords de mer en région PACA et aquitaine.

 

Est-ce une tendance qui va durer ?

la construction se relance

la construction se relance

MFC reste sceptique et prudent. En effet, les taux d’emprunt tendent à reprendre des points. Les délais moyens entre l’ouverture du chantier et la vente est désormais proche des huit mois. En effet, le traitement des dossiers traînent car les banques sont submergées par les renégociations de crédit. Ainsi souvent les dossiers de financement concernant le foncier pâtissent du manque de temps des organismes financiers.

(sources:les echos)

 

Neuf : La loi Pinel redresse le neuf dans les Alpes

Les promoteurs des Alpes retrouvent le sourire depuis la mise en place du dispositif Pinel.

La fédération des promoteurs indiquent que les ventes progressent et que les prix baissent. Une belle alchimie pour les investisseurs immobiliers.

La FPI des Alpes rapporte une augmentation des réservations par rapport au premier semestre de plus de 23 %. Ils indiquent que le nouveau dispositif immobilier proposé par Sylvia Pinel (loi Pinel) permet de favoriser ce redémarrage dans l’immobilier Neuf.

En effet, le dispositif permet aux investisseurs de déduire une partie du prix de leur investissement directement sur leurs impôts.

 

Olivier Gallais, président de la FPI des Alpes, précisait qu’en plus de cette augmentation de réservation, une baisse de prix faisait la part belle aux investisseurs.

Si la tendance est plutôt à la hausse en termes de prix au niveau national + 0,6 % selon les notaires. Le marché immobilier des Alpes, lui, affiche une baisse de près de 5 %.

L’alchimie va-t’elle durer ?

Pour une progression encore plus significative, Olivier Gallais préconise que le gouvernement ne doit surtout pas retoquer le dispositif Pinel. Les taux d’intérêts doivent rester attractifs pour libérer les investisseurs. Les promoteurs devraient avoir plus de faciliter à mettre en œuvre de nouveaux projets. Donc, les autorisations d’urbanismes ne devraient pas être aussi difficiles à obtenir.

 

Copropriétés : les syndics détournent la loi

Depuis le 1er juillet 2015, un nouveau contrat de syndic régit les relations entre les copropriétaires et les syndics. Néanmoins, après seulement 13 jours de mise en place on constate déjà des dérives des syndics.

Afin d’éviter les accumulations des frais dus aux tâches optionnelles qui sont facturés par les syndics, l’état a mis en place via la loi ALUR une nouvelle règlementation qui précise les droits et le coût de certaines tâches. Aussi seul une vingtaine de services seront facturable en sus du forfait de base qui comprend les frais de gestion courante.

Ces nouveaux contrats seront mis en place de manière progressive au moment des assemblées générales annuelles des copropriétés.

Mais certains syndics montent un peu, beaucoup, leur nouvelle note !

En deux mots..

Premièrement : les gros administrateurs de biens allongent de manière irraisonnée leur forfait de base. « il n’est pas rare de voir des gestionnaires assumer des revalorisations de 40 % à 45 %, voire dans des cas extrêmes de près de 50%. », alerte le responsable du syndic Syneval.

Deuxièmement : les syndics revalorisent à la hausse leurs tarifs des prestations optionnelles. On constate des hausses tarifaires horaires d’honoraires de près de 50 %. Certains services optionnels seraient facturés de plus de 6 fois le tarif moyen.

Alors avant de signer votre nouveau contrat de syndic, soyez vigilant !

Copropriété : Le nouveau contrat de syndic entre en vigueur aujourd’hui

Le nouveau contrat-type de syndic doit entrer en vigueur aujourd’hui suite à la publication du décret d’application. Un contrat censé simplifier la compréhension de la lecture du contrat liant les copropriétaires et syndics. Un outil qui va permettre de comprendre combien paie les copropriétaires et pourquoi !

Ce jeudi le nouveau contrat qui lie les syndics et les copropriétaires devrait entrer en vigueur. Mesure attendue depuis bientôt plus d’un an, on devrait enfin voir plus clair dans la facture présentée par les syndics.

Comment cela va-t-il se traduire ? Une précision sur les prestations qui souvent sont nommées « forfait » et celles notifiées comme « particulières ».

Si le décret doit bien évidemment s’appliquer à tous les syndics, dans l’immédiat les contrats en cours ne seront pas changés. Les contrats concernés sont ceux qui sont en renouvellement et les nouveaux contrats qui prennent effet d’aujourd’hui.

Ainsi, à termes, l’ensemble des syndics devront appliqués les nouveaux contrats.

Combien paie les copropriétaires et pourquoi ?

Il y a deux types de prestations qui seront facturables par les syndics aux copropriétaires.

Les prestations « forfaitaires » qui regroupent :

  • la préparation des assemblées générales
  • la mise à disposition des pièces relatives à la gestion du conseil syndical
  • la mise à disposition des pièces relatives à la comptabilité du syndicat
  • les pièces pour l’ouverture d’un compte bancaire séparé
  • les pièces relatives aux assurances et à la gestion du personnel

Les prestations dites « particulières » :

  • Les frais de réunions
  • Les frais de visites supplémentaires
  • Les frais liés au règlement de copropriété
  • Les frais liés à la gestion des sinistres ou aux contentieux

Mais si les ministres du logement et la garde des sceaux se félicitent de la mise en place du décret, les professionnels restent plus sur la défensive et attendent de voir ce que nous réserve l’avenir.

 

Lesiteimmo.com

Immobilier Neuf : Une première en France la FPI se féminise !

La FPI (Fédération des Promoteurs Immobilier) va changer de « main » et va se parer d’un gant de velours.

En effet, la Fédération des Promoteur Immobilier vient de mettre en place Alexandra François-Cuxac.

C’est à l’issue d’une assemblée générale à Bordeaux le 24 juin dernier qu’elle a été élue et qu’elle prend la présidente du FPI.

Elle succède à François Payelle qui part au bout de 3 ans au service de la FPI.

La prise de fonction de la nouvelle présidente sera effective le 1er juillet prochain.