Immobilier Neuf : Pichet a le vent en poupe

Avec une croissance de près de 40 %, en termes de réservations de logements en un an, le promoteur immobilier Pichet basé à Pessac a le vent en poupe. Avec un Chiffre d’affaires qui croit de 45 % le groupe girondin affiche un beau potentiel. Une envolée qui pousse le promoteur immobilier à créer des emplois.

Qui est le promoteur Pichet ?

Pichet immobilier est l’un des grands promoteurs Français. Entreprise familiale avant tout, le groupe emploie aujourd’hui plus de 1000 salariés au travers de cinq activités. La promotion Immobilière qui réalise de grand projet urbain. L’administration de biens immobilier. La partie foncière est en charge de la gestion des actifs immobiliers. Le groupe a également développé l’exploitation hôtelière sous différentes formes. Et son activité viticole qui tient à cœur du président du Groupe, Patrice Pichet.

Les girondins se positionnent en Ile de France

Positionné au rang de 9ème promoteur immobilier en France, le groupe a orienté son activité depuis un certain temps sur le développement de la région Ile de France. Le groupe a mis en production de nombreux programmes dans la région Ile de France et les résultats sont plus que satisfaisants. Mais le géant girondin, ne compte pas s’en arrêter là, le développement devrait s’accentue dans les années à venir et toucher l’ensemble du territoire National.

Retrouvez en Ile de France, le programme de Pichet Immobilier – Le Carré Sully à Châtenay-Malabry (92)

Pichet immobilier, un moteur pour l’emploi en Aquitaine.

Les objectifs de croissance et les résultats promettent un bel avenir au groupe, aussi le promoteur immobilier souhaite développer ses équipes et lance un grand recrutement pour l’année 2017. Avec plus de 500 postes à pourvoir au sein de la structure, répartis dans les différentes régions occupées par la groupe et sur les cinq pôles d’activités du groupe.

Retrouvez les programmes immobilier neuf du groupe pichet

Immobilier Neuf : le boom du neuf pourquoi ?

Immobilier neuf : la reprise est de mise et les signes sont très encourageants. Une belle dynamique de reprise pour ce premier semestre 2016 qui s’explique d’après les professionnels par les avantages des lois de défiscalisation proposées par le gouvernement et la chute vertigineuse des taux des crédits immobiliers.

Quel boom en immobilier neuf ?

L’immobilier neuf a repris des couleurs et affiche une belle reprise d’après les chiffres du premier semestre 2016. Plus de 71 000 unités ont été vendues selon la FPI (Fédération des Promoteurs Immobiliers) un bond de près de 23 %. Alors, qui fait progresser les ventes ? Apparemment, la plus forte progression est tenue par les personnes qui accèdent à la propriété avec + 23,8 %. Tandis que les investisseurs, eux, affichent une progression de 20,6 % seulement.

Si les chiffres sont excellents en termes de ventes de logements neuf, l’autre signe important de progression, les délais d’écoulement moyen qui se réduisent à 11 mois contre 13,9 mois. Soit une progression de 1,1 % en province et 0,5 % en Ile de France sur ce premier semestre.

Les experts estiment que les ventes de logements neufs atteindront 384 000 unités en 2016 près de 9,4 % de hausse, par rapport à l’année dernière.

Quels sont les facteurs qui poussent cette reprise ?

Deux points essentiels, sont favorables à cette reprise de l’immobilier neuf.

Tout d’abord le niveau exceptionnellement bas des taux de crédits en immobilier. De l’inédit en France cet été, des baisses qui atteignent des records. Les professionnels affirment que cette baisse a engendré près de 23,5 % de reprise du pouvoir d’achat pour les acquéreurs. Ce qui favorise l’accession à la propriété pour les jeunes couples.

Consulter les derniers chiffres des taux de crédits sur notre article « les taux d’emprunt de l’inédit ? ».

Ensuite, les mesures du PTZ qui permettent aux primo-accédants de se projeter sur un projet immobilier d’achat. La révision du dispositif Pinel qui en changeant un peu ses règles du jeu permet aux investisseurs de retrouver le chemin de l’acquisition. Le dispositif aidant tellement la reprise, il a été prolongé jusqu’à fin 2017.

Immobilier neuf : une reprise éphémère ou du durablement  ?

Tous les signes semblent au vert pour que le boom continue à se propager. Mais les professionnels prévisionnistes qui pensent que la reprise sera effective encore en 2017, semblent soucieux qu’en a la poursuite de cette amélioration. En effet, les élections et la fin des mesures de défiscalisation pourraient engendrer un état de latence qui pourrait nuire au secteur de l’immobilier neuf.

Immobilier fiscalité : Dispositif Pinel sera-t-il maintenu après 2016 ?

Il y a un encore quelques semaine la ministre du logement s’interrogeait sur la prolongation du dispositif Pinel. François hollande a annoncé que le dispositif serait maintenu jusqu’à fin 2017.

Créer pour redynamiser les ventes de logements neufs, le dispositif a évolué et s’est étendu à l’ancien. Néanmoins, son rôle primaire a eu des effets très bénéfique puisque le nombre des particuliers qui ont acquis un logement neuf afin de le mettre en location a explosé. Ainsi près de 44 % de logements neufs vendus en plus soit un nombre de 49 564 logements. D’après les professionnels un record, puisque ces ventes ont dépassé celles concernant les accédants à la propriété.

Pourquoi un tel engouement pour le dispositif Pinel ?

Un particulier qui acquière un logement neuf pour le louer bénéficie d’une réduction d’impôt qui varie en fonction de la durée d’engagement locative. Une réduction qui est de 12 % du montant de l’investissement pour 6 ans de location, 18 % du montant de l’acquisition pour 9 ans de location, pour passer à 21 % pour les locations allant jusqu’à 12 ans.

Bien sûr il y a un plafond d’investissement de 300 000 euros et un plafond de prix au mètre carré de 5 500 euros. De plus, les loyers pratiqués sur ces logements sont limités également en fonction de leur situation géographique.

Point non négligeable du dispositif Pinel, la possibilité de louer le logement acquis à ses descendants ou ascendants.

Simuler votre emprunt avec le dispositif Pinel

Les trucs et astuces pour réussir son investissement en Pinel :

Découvrez les appartements à vendre ici :

Vente Appartement

1 295 000 €
IAD France - Aurore STENGER (06 10 93 09 69) vous propose : COTE D'AZUR 5 min to Airport -…

Vente Appartement

550 000 €
Magnifique appartement dans petite copropriété de standing sur 3 étages, 130 m² traversant  lumineux avec sa terrasse et balcon. Spacieux…

Vente Appartement

359 000 €
Vieux-Lille entre la rue Royale et la Citadelle. Lumineux appartement de Type 3, entièrement rénové avec prestations haut de gamme.…

Vente Appartement

255 000 €
À vendre Appartement 3 pièces avec Terrasse de 8,2 m² et Garage dans Programme immobilier neuf à Montpellier 34000, Loi…

Vente Appartement

785 000 €
IAD France - Loïc LE GOFF (06 60 67 30 32) vous propose : AU CALME, dans un petit immeuble…

Vente Appartement

214 000 €
Bel appartement lumineux de type 3 en dernier étage d'une résidence sécurisée. Il est composé d' un beau salon /…

 

Immobilier financement : le PTZ+ revu et corrigé

Hier François Hollande annonçait la réforme du PTZ+ pour augmenter le pouvoir d’acquisition des primo-accédants. Une petite révolution en quatre points pour favoriser le marché de l’immobilier.

Les ménages qui désirent devenir propriétaire d’une maison ou d’un appartement vont pouvoir bénéficier des nouvelles mesures concernant le PTZ+ à compter du 1er janvier 2016.

En effet, pour faciliter l’acquisition d’un bien immobilier, quatre points de la mesure ont été revu et corrigé par le gouvernement.

 

1er point – la révision du montant de l’emprunt

Il a été annoncé qu’à compter du 1 er janvier 2016, le montant du PTZ+ concernant l’achat d’un prêt immobilier pourrait passer de 18 % – 26 % à 40 % du montant de l’emprunt.

2eme point – un différé d’amortissement pour toutes les tranches de revenus

Octroyer un différé de remboursement d’au moins cinq ans pour toutes les tranches de revenus. Alors qu’aujourd’hui cette période pouvait varier de 0 à 14 ans en fonction des revenus du ménage.

3eme point – relevé le plafond des ressources pour augmenter le nombre des ménages éligibles au dispositif PTZ+

Donner la possibilité à plus de ménages « modestes » de devenir propriétaires en relevant le plafond de ressources éligible au PTZ+.

4eme point  – L’extension du territoire pour le PTZ+

Alors que le PTZ+ devenait possible pour l’achat d’un bien immobilier dans près de 6000 communes rurales, sous conditions de travaux de rénovation à hauteur de 25 % du prix d’acquisition de l’appartement ou de la maison. Le gouvernement entend élargir la mesure à 30 000 communes voir à l’ensemble du territoire.

Le gouvernement désire donner un souffle plus important au PTZ+ pour 2016.

A lire aussi :
Immobilier financier : le PTZ retrouve un regain de jeunesse

Lesiteimmo.com

Immobilier : La reprise de l’immobilier est amorcée

Le marché de l’immobilier semble retrouver des couleurs, et les professionnels du secteur s’en félicitent. Néanmoins, cette reprise semble sectorisée. Alors quels sont les points forts qui favorisent la reprise ? L’embelli touche telle l’ensemble des acteurs du marché de l’immobilier ?

Les points forts qui favorisent la reprise.

C’est grâce à quatre éléments essentiels que les professionnels nous affirment que la reprise est là. Alors intox ou vérité ? Les facteurs sont biens présents. La prise de conscience des propriétaires et la révision à la baisse de leurs prix, environ 2,7 % en général sur le territoire national est l’un des principaux éléments qui à permis de relancer le marché de l’immobilier. Ensuite, même si l’on ai loin des sommets des transactions sur ses 10 dernières années, la reprise des ventes dans l’ancien poussée par la nouvelle législation permet de retrouver un regain de sourire. De plus, les emprunts qui ont atteint l’année dernière des taux historiquement bas ont largement aidés à la prise de décision pour l’achat d’un appartement ou d’une maison.

En fait, le crédit foncier estime à près de 750000 le nombre de transactions dans l’ancien pour cette année 2015. L’accélération s’est surtout ressentie au Troisième trimestre d’après les professionnels de l’immobilier.

Le haut de gamme n’est pas en reste.

Que se soit Barnes, Sotheby’s,… les professionnels du prestige s’accordent à dire que les acheteurs sont bien présents et que leurs investissements ont permis de faire diminuer les stocks des agences de près de 25 %. La correction des prix est l’un des facteurs mais la baisse de l’euro à aussi largement favorisé la reprise.

Le neuf aussi de retour.

Les promoteurs, constructeurs de maisons individuelles ne sont ps à la traîne. Leurs carnets de commande ont bien progressé. Les dispositions gouvernementales ont favorisé les ventes qui affiche une hausse de 6 %. Les professionnels du neuf insistent sur le fait que le dispositif pinel plus avantageux que son prédécesseur Duflot favorise très largement le neuf et permet de retrouver un niveau équivalent à celui de 2011. Certains professionnels précisent que les investisseurs se sont principalement manifestés en province, dans les grande agglomération tel que Lille, Lyon, Marseille, Montpellier (changement de zone pour ces quatre grosse agglomération). Néanmoins, le foncier reste assez cher et les professionnels de l’immobilier neuf demandent aux collectivités de bien vouloir revoir leurs prix à la baisse afin de faciliter les construction.

Lesiteimmo.com vous propose de retrouver l’ensemble des programmes sur la France.

A lire aussi :

Immobilier ancien : une radio du marché qui semble repartir un peu…

Immobilier Neuf : le retour des investisseurs sur le marché

 

Neuf : la construction se porte bien en ce début d’année

Dans une interview du leader du marché de la construction, les échos relatent les faits sur la progression du marché de la construction de maisons individuelles.

Alors quels sont les facteurs qui permettent de constater un rebond de près de 26 % sur les ventes de maisons et 21 % sur l’ensemble du secteur.

Les facteurs qui permettent d’augmenter les ventes

Depuis le début de l’année, Maison France Confort enregistre un taux de 18,4 % de ventes de maisons individuelles pour un taux de 16,2 % en juin 2014. Le leader National assure que le secteur est en train d’accélérer. En effet, MFC affiche un taux de ventes en progression de 26 %, une belle performance mais qui reste à peine supérieure à celle du secteur de la construction soit 21 % d’après Markémetron.

D’après le directeur financier du groupe, cette progression est due à un marché favorable.

Des taux d’emprunt exceptionnellement bas, un dispositif PTZ qui renforce les choix de construction des ménages et un moral plus optimiste d’après Monsieur Godet.

Et oui, les taux historiquement bas qui tendent à légèrement remonter poussent les ménages à prendre la décision de faire construire.

Ensuite, l’élargissement des conditions du PTZ a permis aux acheteurs « modestes » d’accéder à la construction.

Maison France Confort précise que de nombreuses régions connaissent une reprise. Les régions ou l’embellit est plus marquée sur les bords de mer en région PACA et aquitaine.

 

Est-ce une tendance qui va durer ?

la construction se relance

la construction se relance

MFC reste sceptique et prudent. En effet, les taux d’emprunt tendent à reprendre des points. Les délais moyens entre l’ouverture du chantier et la vente est désormais proche des huit mois. En effet, le traitement des dossiers traînent car les banques sont submergées par les renégociations de crédit. Ainsi souvent les dossiers de financement concernant le foncier pâtissent du manque de temps des organismes financiers.

(sources:les echos)

 

Neuf : La loi Pinel redresse le neuf dans les Alpes

Les promoteurs des Alpes retrouvent le sourire depuis la mise en place du dispositif Pinel.

La fédération des promoteurs indiquent que les ventes progressent et que les prix baissent. Une belle alchimie pour les investisseurs immobiliers.

La FPI des Alpes rapporte une augmentation des réservations par rapport au premier semestre de plus de 23 %. Ils indiquent que le nouveau dispositif immobilier proposé par Sylvia Pinel (loi Pinel) permet de favoriser ce redémarrage dans l’immobilier Neuf.

En effet, le dispositif permet aux investisseurs de déduire une partie du prix de leur investissement directement sur leurs impôts.

 

Olivier Gallais, président de la FPI des Alpes, précisait qu’en plus de cette augmentation de réservation, une baisse de prix faisait la part belle aux investisseurs.

Si la tendance est plutôt à la hausse en termes de prix au niveau national + 0,6 % selon les notaires. Le marché immobilier des Alpes, lui, affiche une baisse de près de 5 %.

L’alchimie va-t’elle durer ?

Pour une progression encore plus significative, Olivier Gallais préconise que le gouvernement ne doit surtout pas retoquer le dispositif Pinel. Les taux d’intérêts doivent rester attractifs pour libérer les investisseurs. Les promoteurs devraient avoir plus de faciliter à mettre en œuvre de nouveaux projets. Donc, les autorisations d’urbanismes ne devraient pas être aussi difficiles à obtenir.

 

Immobilier Neuf : la Tour triangle 2 verra le jour

Le conseil de Paris vient d’approuver ce jour le nouveau projet des équipes Herzog & De meuron la pour la Tour triangle 2.

Le promoteur Unibail-Rodamco qui porte ce projet devrait commencer les travaux début 2017 pour 3 ans.

Tous les membres du conseil de Paris se sont prononcés sur le projet de la Tour triangle 2 qui avait été précédemment rejeté. Avec 87 voix pour, le projet permet d’ériger aux portes de Versailles une Tour de 180 mètres de haut.

La Maire de Paris trouvait en effet, que le nouveau projet s’harmonisait bien mieux avec le quartier.

Les nouvelles fonctionnalités du bâtiment et proche du parc des expositions dans le 15ème à séduit les derniers réfractaires au projet.

 

Résidences seniors : les résidences de services ont « le vent en poupe »

Les seniors s’orientent de plus en plus sur les résidences de services pour une retraite confortable.

 Qu’est-ce que les résidences seniors ?

Les résidences seniors sont des immeubles, des petites maisons conçues et réalisées pour les personnes âgées. En termes d’ergonomie, les logements sont conçus pour éviter les soucis de mobilité.

Les résidences permettent à la personne ou au couple de se retrouver dans un lieu qui leur est propre et intime tout en bénéficiant de multiples services.

Une aide-ménagère, aide administrative, un gardien, un médecin, …

Tout est conçu pour faciliter la vie. De plus, les résidents ont la possibilité de partager des moments conviviaux grâce aux activités proposées journalièrement. Ils peuvent également profiter du restaurant commun en toute simplicité.

Défiscaliser tout en capitalisant !

Un moyen efficace de défiscaliser car ces résidences permettent de bénéficier de déduction fiscale. Ainsi, en investissant dans ces résidences, vous pouvez apporter un confort à vos aînés et trouver le moyen de minimiser vos impôts.

Alors pensez-y ?

 

Lesiteimmo.com

Logements sociaux : sanction pour les communes qui n’ont pas leur quota

Les communes seront « montrer du doigt » par le gouvernement lorsqu’elles ne satisferont pas à leur obligation en matière de logements sociaux, soit 20 % de leur parc immobilier.

les communes en-dessous de 20 % montrées du doigt

les communes en-dessous de 20 % montrées du doigt

Europe 1 informait ce matin que malgré la loi SRU qui impose un taux de 20 % de construction de logements sociaux sur les communes, certaines villes restent en-dessous du quota et risque de fortes représailles. Aussi, le gouvernement indiquait qu’il partait à la chasse des « mauvais élèves » cet été.

Le ministre qui est chargé de mettre en place cette mesure indique « on va taper fort et ça va faire du bruit ». En effet, apparemment près de 220 villes n’auraient pas atteint leur quota de logements sociaux sur leur sol. Le gouvernement rendra donc public leur nom mi-juillet.

Quelle sanction ?

Le préfet devra se substituer au Maire et lui retirer son autorité sur la gestion immobilière.

Il pourra préempter les terrains vacants et délivrer des permis de construire pour les logements sociaux.

Mais le gouvernement n’entend pas s’en tenir là. La punition se verra doublé par une possibilité de blocage, voire d’interdiction de transaction immobilière dans certains quartiers. Le Préfet aura, en plus, le pouvoir de réquisitionner les logements vacants du parc privée pour y installer des demandeurs de logements sociaux le tout pour un loyer modique. La commune devra payer la différence de loyer aux propriétaires des logements réquisitionnés.

Une mesure fort sympathique qui devrait faire des émules…