Immobilier : éviter les pièges de la copropriété pour bien acheter ?

Vous avez trouvé votre appartement et celui-ci fait partie d’une copropriété. Rien de grave, cependant il y a quelques points à étudier de près avant de signer.

Quels sont les pièges de la copropriété à éviter pour bien acheter  ?

Dans un premier temps, prenez garde au montant des charges courantes qui peuvent vite alourdir le montant de votre budget. Demandez au propriétaire le montant inhérent aux charges directes et indirectes tels que les ascenseurs, les communs, le chauffage, … si en additionnant l’ensemble des frais votre revenus est consommé à plus de 40 % réfléchissez à votre acquisition plus précisément.

Ensuite penchez-vous sur les taux d’impayés de votre future copropriété. Sachez que si celle-ci dépasse le taux de 25%, la copropriété est en situation très délicate. C’est un indicateur important concernant la santé financière de la copropriété. Si de lourds travaux doivent être effectués il deviendrait difficile d’entretenir le bâtiment convenablement. De plus, vérifier l’état des travaux à venir pour maintenir l’habitat en bon état. Si vous devez prévoir un ravalement de façade cela peut vite devenir un point négatif pour votre investissement. Vérifiez les travaux prévus par la copropriété et ceux déjà réalisés pour prendre en compte les lourdes charges à venir. Le prix pourrait devoir être revus à la baisse dans ces cas-là.

Quand vous êtes sur l’étude des documents de copropriété, lisez le règlement de copropriété qui pourrait contenir des points assez contraignants. Certains règlements sont parfois trop stricts et vous empêche de posséder un animal de compagnie par exemple.

N’oubliez de demandez au vendeur de vous fournir les justificatifs en cas de modification substantiels de l’appartement. En effet, si de gros travaux ont été effectués demandés les justificatifs de garantie pour pouvoir en cas de problèmes obtenir les réparations.

Pour la partie juridique des copropriété que faire ?

Vérifier le nombre de copropriétaire qui constitue l’immeuble ceci peut être important pour les prises de décisions futurs. En effet, si les copropriétaires sont peu nombreux les décisions peuvent être prise de manière assez rapide et le montant des travaux va vite devenir assez important. Contrôler s’il y a des actions juridiques en cours et la fréquence des changements de syndics qui peuvent être des indicateurs importants. Ils seraient notamment la preuve d’une mauvaise gestion.

NB : Sachez que certains documents doivent vous être remis impérativement avant votre acquisition.

Si votre choix se porte plus vers la construction d’une maison, alors découvrez notre prochain dossier dédié à la construction et les points à étudier pour bien construire votre futur logement.

Immobilier : bien acheter en évitant les vices cachés.

Vices cachés : avant d’envisager votre déménagement dans votre logement passer à la loupe les détails. Mais comment faire un tour complet des petits détails qui peuvent vite devenir lourd économiquement. Détails juridiques et administratifs pénibles voir bloquant pour l’achat de votre futur bien immobilier les détecter.

Comment éviter les vices cachés en pensant à ces simples vérifications ?

Si vous avez du terrain, faites un petit tour pour éviter les petits vices cachés. Une servitude de passage, une canalisation commune, de nombreux vices non connus lors de la vente peuvent vite devenir compliqués par la suite. Normalement le notaire doit vous informer lors de la vente de ces problématiques. Mais le mieux est de se renseigner en amont pour ne pas se retrouver pris au dépourvu. Sachez que vous avez 10 jours pour vous rétracter à compter de la signature du compromis ou de la promesse de vente.

Attention aux vices juridiques et administratifs. Si le vendeur de votre futur logement a effectué des travaux de surélévation, d’extension de surface, démolition de mur, … Prenez le temps de demander si toutes les autorisations sont en règle. Renseigner vous auprès de la copropriété voir de la commune pour éviter de vous retrouver dans des situations complexes ensuite (démolition, …). Vérifier que les modifications ont bien été portées sur le cadastre ou dans les millièmes de la copropriété. Vérifier la souscription des assurances nécessaires, l’existence des garanties produites par le professionnel qui a réalisé les travaux (garantie décennale ou biennale).

Abordons maintenant le prix de votre futur bien immobilier. Est-il en phase avec le prix du quartier ? Est-il conforme à l’état du logement ? Faites appel à un professionnel en immobilier qui peut vous apporter un éclairage sur le prix demandé. Renseignez vous sur les prix de ventes des biens proches de votre adresse. Le prix peut bien sûr évoluer en fonction des avantages ou désavantages qui constituent votre futur logement. Vous pourrez ainsi vous faire une idée du prix et évaluer si celui demander par le vendeur est raisonnable.  De plus, faites un point sur la partie charge de copropriété et vérifier le montant des taxe et impôt locaux pour être précis. Le Dpe peut être un point de négociation. Ainsi que l’ensemble des points vus précédemment qui peuvent venir justifier un bonus ou un malus sur le prix demandé.

N’oubliez pas de prendre en compte le montant des travaux que vous envisagez de faire pour améliorer votre futur logement. On estime entre 800 et 1500 euros le prix d’une rénovation au m². De quoi poser des jalons sur le prix. Sachez faire appel aux organismes professionnels pour les rénovations énergétiques. Consultez le site gouvernementale https://www.economie.gouv.fr/particuliers/aides-renovation-energetique pour trouver les aides pour vos travaux ?

Si vous désirez acheter en copropriété nous vous indiquons les points à connaître pour éviter les déconvenues dans notre prochain article.

Comment bien acheter son logement ?

Logement comment bien acheter ? Une question qui paraît évidente, mais comment y répondre sans se tromper ? Alors quels sont les critères à étudier et à qui s’adresser sans faire d’erreur ? Que recherchez vous appartement, maison, en individuel ou en copropriété ? Autant de points à bien étudier avant de se lancer et éviter les déconvenues. Nous vous proposons un dossier complet sur le sujet pour ne rien oublier.

Logement : quels sont les critères généraux à étudier pour ne pas se tromper ?

Voilà longtemps que vous réfléchissez à devenir propriétaire de votre logement et le contexte économique est très favorable. Des taux d’emprunts assez faible, des prix raisonnables et des aides de l’état pour vous permettre de passer à l’accession. Mais avant de signer le moindre compromis il faut étudier quelques points primordiaux.

Que faut-il contrôler avant d’acquérir votre futur logement ?

  • La qualité de l’emplacement où se situe votre futur bien immobilier,
  • L’état général de votre futur logement est pour lequel il peut être nécessaire de faire appel à un professionnel.
  • L’état énergétique du bien immobilier peut vous permettre de découvrir certains vices non visibles lors de vos visites,
  • Vérifier certaines notions tels que les servitudes, les vices juridiques et administratifs,
  • Le prix de votre futur logement est-il bien conforme à celui du marché de votre quartier ? Procédez, à l’aide d’outils comme les simulateurs de prix, au contrôle du prix de votre logement et retrouvez ces informations sur les portails professionnels spécialisés comme www.lesiteimmo.com qui vous apportent un éclairage sur les valeurs immobilières par quartier,
  • Consultez le montant des impôts locaux,
  • Établissez le budget de vos travaux pour remettre votre futur logement à votre goût.

Autant de détails, pour lesquels nous allons vous donner quelques indices. De plus, si votre logement se trouve au sein d’une copropriété, il y a certains critères qu’il convient de bien appréhender avant de vous lancer dans l’acquisition. Et si vous envisagez la construction de votre maison, de nombreux aspects doivent être pris en considération quels sont-ils ?

Découvrez dans les prochains articles dédiés à notre dossier, comment bien acheter en copropriété ? Et comment bien construire votre logement ?

Rendez vous demain pour la suite…..

Immobilier : le salon de l’immobilier de Lyon

Le printemps voit s’ouvrir les portes des salons dédiés à l’immobilier. Celui de Lyon ouvrira ses portes le 11 mars prochain à la Cité Internationale. Rendez-vous pour découvrir et rencontrer les professionnels des différents secteurs de l’immobilier. Pour sa 55ème édition, le Salon de l’immobilier de Lyon, Rhône-Alpes, vous permettra de vous entretenir avec près de 90 exposants du 11 au 13 mars prochain, sur les différents thèmes de l’immobilier.

Près de 6500 visiteurs sont attendus pour cette nouvelle édition printanière. Trois jours pour aborder les questions que vous vous posez concernant votre projet immobilier.

Le salon de Lyon à ne pas rater, pourquoi ?

Que votre projet concerne l’acquisition d’un appartement, la construction de la maison de vos rêves, l’investissement dans un secteur privilégié, la défiscalisation, la subvention de votre projet,…, les professionnels vous proposent des  réponses personnalisées et adaptées à vos besoins.

Pendant ces trois jours, les professionnels vous invitent aussi à décrypter le marché immobilier à Lyon et vous apportent une analyse intéressante et pertinente qui vous permettra de mieux appréhender et maîtriser votre projet.

Les experts de l’immobilier vous convient également à des nombreuses conférences qui aborderont de nombreux sujets tels que :

  • les prêts à taux zéro,
  • les opportunités d’acquisition ou d’investissement dans le neuf,
  • les problématiques de la construction de maison individuelle,
  • le home staging,
  • les offres d’habitat que vous propose la métropole Lyonnaise,

Un salon de l’immobilier pour vous les futurs acquéreurs ou investisseurs tournés vers le conseil et l’expertise avec des professionnels qui vous offrent la possibilité de venir les consulter en « VIP » avec des rendez-vous privilégiés d’une trentaine de minutes.

Comexposium, l’organisateur du salon allie pour cette 55ème édition le professionnalisme et la convivialité entre professionnels et particuliers. A ne pas manquer cette année pour bien préparer votre projet immobilier.

Un salon réussi c’est grâce à vous !

N’hésitez pas à consulter le planning des conférences et la liste des exposants sur le site www.salons-immobilier.com/lyon et venez nombreux !

Retrouvez les annonces sur Lyon et sa région :

Vente Appartement

1 700 000 €
Lyon 2 - Bellecour - Appartement de 305 m² - 5 chambres EXCLUSIVITÉ - BELLECOUR. Situé au 3e et dernier…

Vente Appartement

1 595 000 €
Lyon 2 - Bellecour - Appartement de 223 m² - 4 chambres EXCLUSIVITÉ - BELLECOUR. Situé en étage élevé d’un…

Vente Appartement

1 545 000 €
Lyon 2 - Ainay - Appartement familial de 281 m² - 5 chambres EXCLUSIVITÉ - AINAY. Situé au 1er étage…

Vente Appartement

1 320 000 €
Lyon 5 - Saint-Irénée - Penthouse de 162 m² avec terrasses - 3 chambres SAINT-IRÉNÉE. Situé au 3e et dernier…

Vente Maison

1 045 000 €
Maison 8 pièces 250 m², Lyon 9ème quartier SAINT-RAMBERT Dans le quartier de l'ile Barbe au bord de Saône, à…

Vente Maison

1 045 000 €
IAD France - Laetitia GUYON (06 29 50 05 38) vous propose : RARE QUARTIER SAINT-RAMBERT, MONTS D'OR, ÎLE BARBE…

 

Les baisses des prix en immobilier c’est parti !

Pour bien acheter, Lesiteimmo.com vous permet de découvrir les baisses des prix, produit par produit. Vous pouvez donc acheter ou louer votre logement dans les meilleures conditions:

Pour bien acheter, comparez !

Exemple: vous recherchez une maison à Brignais (région de Lyon) dont le prix a baissé récemment