Home / Actualités  / Défiscalisation : payez moins d’impôts grâce au CITE?

Défiscalisation : payez moins d’impôts grâce au CITE?

CITE ou Crédit d’Impôt Transition Energétique qui devait prendre fin à la fin de l’année se voit prolongé par l’assemblée Nationale. Mais attention, certaines mesures vont s’éteindre à compter de juillet 2018. Reprenons la mesure

payer moins d'impôts

CITE ou Crédit d’Impôt Transition Energétique qui devait prendre fin à la fin de l’année se voit prolongé par l’assemblée Nationale. Mais attention, certaines mesures vont s’éteindre à compter de juillet 2018. Reprenons la mesure pour plus d’informations.

Qu’est-ce que le CITE ?

Le CITE est une loi qui permet d’obtenir un crédit d’impôt tout en travaillant l’amélioration de son habitat. Ce crédit peut être utilisé par les propriétaire, les locataires ou les occupants à titre gratuit du moment qu’il s’agit de leur habitation principale.

Deux conditions pour pouvoir rentrer dans les conditions de subvention :

  • Les travaux doivent concerner votre habitation principale
  • Le logement doit être achevé depuis plus de 2 ans.

Le crédit d’impôt s’applique sur l’ensemble des travaux payés au 31 décembre de l’année.

La règle : les travaux doivent être réalisés par des professionnels certifié RGE. De plus, tous les travaux ne sont pas pris en compte de la même manière dans les limites de plafond. Pour connaître la liste des travaux éligibles cliquez ici.

Quelle réforme CITE pour 2018 ?

La prise en compte devait s’arrêter au 31 décembre de cette année. Mais l’assemblée Nationale en a décidé autrement. Cependant quelques règles non négligeables sont modifiées. Notamment en ce qui concerne les fenêtres, portes et volets ou le taux de crédit d’impôts passe de 30 % à 15 % ce depuis le 1er septembre 2017 et sera de 0 % à compter du 1er juillet 2018. Les chaudières seront également un pôle touché par la réforme et seront exclues du champ d’application en date du 1er janvier au lieu du 27 septembre.

Drôle de remarque du gouvernement qui estime que certains dossiers ressortaient plus d’un besoin esthétique et du confort phonique que du bien être de la planète en travaillant sur le confort énergétique ? Certains professionnels auraient profité du système et donc il faut punir les bénéficiaires. Néanmoins, le gouvernement pense trouver une solution plus « intelligente » pour travailler à l’amélioration de la dépense énergétique. On verra ….

emeline@lesiteimmo.com

Community manager

Review overview
AUCUN COMMENTAIRE

PUBLIER UN COMMENTAIRE