Home / Conseils d'experts  / Louer  / Location : les bailleurs et les diagnostics immobilier

Location : les bailleurs et les diagnostics immobilier

Diagnostics immobilier : nouvelle à noter sur l’agenda des propriétaires-bailleurs. La nouvelle obligation de présenter les diagnostics immobilier à vos locataires : le diagnostic gaz et électrique. Un petit tour d’horizon s’impose avant les dates d’échéances. Diagnostics immobilier : le

Diagnostic immobilier

Diagnostics immobilier : nouvelle à noter sur l’agenda des propriétaires-bailleurs. La nouvelle obligation de présenter les diagnostics immobilier à vos locataires : le diagnostic gaz et électrique. Un petit tour d’horizon s’impose avant les dates d’échéances.

Diagnostics immobilier : le 1er juillet obligation

A l’orée des beaux jours, le 1er juillet 2017, les propriétaires bailleurs devront attester de l’état de conformité de l’installation de gaz et d’électricité de leurs biens immobilier loués.

Déjà obligatoire lors de la vente d’un bien immobilier, les diagnostics immobilier devront être présentés lors de chaque renouvellement de bail au locataire. Sachant que la durée de validité de ce diagnostic n’est que de 6 ans pour les appartements ou les maisons loués.

Les échéances d’application de cette nouvelle obligation peuvent varier en fonction du bien immobilier mis en location. Premiers biens immobilier touchés, les logements construits avant 1975, pour lesquels les installations ont plus de 15 ans.

Cette obligation tend à sécuriser les locataires, car on dénombre chaque année 100 morts par asphyxie au gaz et près de 60 morts par électrocution. Mais si cette obligation semble sécuritaire, elle n’en est pas moins neutre pour les propriétaires-bailleurs.

Quel prix pour la nouvelle obligation ?

En termes de coût bien sûr les diagnostiqueurs prévoient une fourchette allant jusqu’à 160 euros pour un diagnostic électrique pour un T3 et jusqu’à 130 euros pour un diagnostic gaz. Si vous envisager de faire faire les deux en même temps, compter un pack pouvant atteindre 210 euros. Et si vous êtes « fou » pour faire réviser l’ensemble des diagnostics obligatoire en même temps l’ensemble vous en coûtera jusqu’à 400 euros.

A ce jour aucun contrôle n’a été mise en place pour vérifier et contrôler l’application de ces contraintes. Alors propriétaires-bailleurs à vos chéquiers ! De quoi pousser la reprise des achat en immobilier pour les investisseurs un peu frileux au vue des contraintes imposées par notre gouvernement.

Decouvrez les diagnostics immobiliers les obligations et les différents diagnostics expliqués par lesiteimmo.com

emeline@lesiteimmo.com

Community manager

Review overview
AUCUN COMMENTAIRE

PUBLIER UN COMMENTAIRE