Immobilier neuf : 2020 une année noire pour la construction

Par Émeline le 17 juin 2020 272 vue(s)
Une année noire pour la construction

Une année noire pour la construction en 2020. Une baisse des transactions, des stocks qui s’amenuisent, des prix qui grimpent dans les grandes villes… Tout les maux se combinent pour que cette année 2020 soit très difficile pour le monde de la construction.

Un état des lieux qui augure une année noire.

La Fédération des Promoteurs Immobilier (FPI) a établi un état des lieux catastrophique en ce début d’année 2020. Les ventes ont plus que dégringolé ce premier trimestre 2020. Près de 9 000 ventes en moins par rapport à l’année dernière pour ces 3 premiers mois. L’offre disponible dans le neuf semble s’amenuiser de plus en plus. Les chiffres sont très faibles par rapport à 2019, -50 % de nouveaux logements collectifs proposés à la vente. Un chiffre bien maigre qui inquiète les professionnels du secteur.

Les professionnels expliquent ces résultats décevant par le manque de réactivité et par la longueur des procédures pour obtenir les permis de construire pendant les périodes électorales qui semblent mettre en suspend les décisions. Mais les coûts des travaux et les agendas compliqués des entrepreneurs sont également montré du doigt.

Quelles conséquences sur les prix ?

Les logements disponibles se font rare et la conséquence direct de cet état de fait est la hausse des prix des logements neufs. Plus de 3 % d’augmentation en un an sur le territoire Français. Une hausse plus significative en île de France avec un taux affleurant les 5 %. Une tension financière qui parfois engendre des hausses de prix locale bien plus importante. Au Havre, par exemple, où les prix du neuf bondissent de près de 33 %.

Ces mauvaises nouvelles pour la construction n’ont pas encore pris en compte l’impact du coronavirus. La présidente de la Fédération craint un second trimestre aussi sombre que le premier trimestre. Les professionnels n’entendent pas rester sans rien faire et proposent déjà des actions pour relever la profession. Notamment, facilité la fiscalité pour les acheteurs et les faire bénéficier d’aides pour l’achat dans le neuf. Il faut également attaquer les problèmes de fonds en allégeant les règles d’urbanisme pour booster la production de nouveaux logements.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *