Immobilier de luxe : les prix s’effondrent à New York

Par Émeline le 20 février 2020 122 vue(s)
Manhattan s'effondrent en immobilier de luxe

Immobilier de luxe ne rime plus avec gros prix. Les appartements ne se vendent plus à New York. Comment expliquer ce manque d’activité autour des appartements de luxe.

Un point sur les chiffres de l’immobilier de luxe.

En 2008, l’investissement en immobilier de luxe a explosé grâce aux multi-millionnaires du monde entier. De quoi booster les ventes. Aujourd’hui, le marché est tendu notamment à cause du regard que porte le Trésor américain sur la demande pour l’ultra-luxe et à la diminution du prix du pétrole. On estime à presque 50 % le volume des appartements de luxe qui restent en stock. Près de 10 000 appartements en immobilier de luxe seraient à pourvoir sur le secteur de Manhattan. D’après les professionnels, on évalue entre 6 et 9 ans le temps d’écoulement des appartements. Aujourd’hui les prix des ces magnifiques appartements de luxe peuvent perdre presque 20 % de leur valeur.

Les assurances une menace pour l’immobilier de luxe

Manhattan, Toronto, Vancouver,.. autant de grandes villes qui subissent un recul des investisseurs sur l’immobilier de luxe. Les assureurs augmentent drastiquement leurs coûts. Il y a même certaines grandes villes où les assurances refusent de renouveler leur prise en charge. Pour certains appartements, les professionnels des assurances ont doublé les prix pour être sûre de ne rien perdre. Certains promoteurs ont mis en location les appartements de luxe pour essayer de trouver un moyen de rentabiliser leurs « condos ». Alors comment ces promoteurs vont ils pouvoir trouver des acheteurs pour ces nombreux « condos » qui ne trouvent plus acquéreurs ? Les multimillionnaires ne courent pas les rues et restent encore sourd aux voies des promoteurs de l’immobilier de luxe. En effet, 240 millions de dollars pour un 2 230 m² pour un appartement de luxe au centre de Manhattan.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *