Crédit immobilier : les ménages exclus de la propriété ?

Par Émeline le 7 février 2020 110 vue(s)
crédit immobilier

Le crédit immobilier se durcit vrai ou faux ? Les ménages seront-ils punis en ne pouvant plus emprunter ? De quoi, enflammer la toile et donner matière à réflexion pour les futurs propriétaires.

Le crédit immobilier discorde entre la banque de France et les banquiers français

Que se passe-t-il ? La banque de France a demandé aux banques Françaises de durcirent les conditions d’octroi du crédit immobilier. C’est pourquoi la polémique enfle autour des 100 000 ménages primo-accédants qui pourraient se voir refuser un prêt cette année. Aux vues des chiffres, un taux d’endettement qui croît de plus de 2 année de revenus en 2018 par rapport à 2003, le haut conseil de stabilité demande aux banques d’être plus vigilant sur certains points lors de l’octroi des crédits :

  • Le taux d’endettement ne doit pas dépasser les 33 %,
  • les durées de crédit ne pas être supérieure à 25 ans.

Mais si l’on comprend les craintes du haut conseil de stabilité. Il est aussi difficile pour les acteurs financiers de faire grise mines face à des ménages qui se trouvent confronté à des prix immobiliers en forte croissance ces dernières années.

Que présage l’avenir des futurs emprunteurs ?

Il ne faut pas se laisser griser par les mots et les polémiques. Bien sûr les taux de crédit ont légèrement augmenté ce mois-ci, mais rien d’alarmant. De plus, les banquiers ne pourront pas « serrer aussi fort la vis » face à des acheteurs potentiels. Bien sûr, ils resteront vigilants sur les conditions des crédits immobiliers mais pourront toujours octroyer des prêts aux primo-accédants. Selon les différents communiqués, les banques cherchent également à fidéliser ses clients et trouvent aujourd’hui des solutions pour encore mieux les satisfaire. De quoi réfléchir et retrouver un peu d’espoir dans ces nombreuses polémiques. De nombreux débats tournent sur la toile et alimentent les conversations mais seule votre banquier vous apportera les réponses à vos interrogations.

Notre conseil : consulter plusieurs partenaires avant de prendre votre décision…

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *