Prix immobilier : écarts de prix entre les populations d’acquéreurs

Par Émeline le 29 janvier 2020 284 vue(s)
Achat maison en corse

Les écarts de prix entre les acquéreurs peuvent être assez important en fonction du type d’acquéreur. Cette divergence de prix est très inégalitaire tant sur le type de logement acquis que sur le secteur géographique concerné. Un peu de lumière autour du sujet !

Les écarts de prix entre les acquéreurs Français et étrangers

Selon une étude, basée sur les données notariales et Perval, qui porte sur 10 ans entre 2008 et 2018, on note une grande disparité sur les prix des biens acquis par les résidents et non résidents en France. Les étrangers non-résidents qui investissent en province ont pu bénéficier d’une baisse des prix de près de 20 000 euros sur les coûts d’acquisition. Alors que les prix des Français non-résident progressaient  légèrement.

Quand on compare, les prix les étrangers non-résidents se distinguent largement des autres acquéreurs. Entre 2009 et 2011, les courbes indiquent que les prix ont progressé de manière différente en province et en île de France. Près de 8% pour les prix en province pour les acquéreurs Français. Contre 12% pour les étrangers résidents et près de 18% d’augmentation pour les étrangers non- résidents. Et si on analyse les prix en île de France, l’augmentation passe à 36 % pour les non-résidents étrangers.

Prix de vente médian par zone géographique et type de bien selon la nationalité et le lieu de résidence des acquéreurs en 2018*

Evolution des prix d'acquisitions par population

*Source : bases de données des notaires de France BIEN et Perval Logements anciens – France métropolitaine

Qu’en est il des écarts de prix pour ces populations en 2018 ?

Les budgets varient vraiment entre les Français résidents et les étrangers non-résidents selon les secteurs. Les secteurs Sud-Ouest et Nord- Est ne notent pas forcément de grands écarts budgétaires. La hausse est bien plus marquée pour les Français résidents lors de leurs acquisitions sur les secteurs Littoral-Ouest, Massif-Central et Centre-Ouest, où les prix évoluent de manière plus importantes. Le phénomène s’inverse lorsque l’on aborde les secteurs des Alpes, l’île de France, la Côte d’Azur et la Corse. En effet, les budgets explosent pour les non-résidents étrangers. Les prix peuvent se voir multiplier par deux sur certaines régions. D’ailleurs les logements les plus prisés par cette population d’acheteurs est essentiellement la maison 6 pièces à hauteur de plus de 40 %.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *