Crédit immobilier : les dérives du crédit immobilier

Par Émeline le 16 janvier 2020 141 vue(s)

Les dérives du crédit immobilier, le gouverneur de la Banque de France, met en garde les banques Françaises. La banque de France  fait ses recommandations pour éviter les dérives.

Les dérives du crédit immobilier

Des taux historiquement bas, des délais de prêts qui se sont considérablement rallongés de quoi faire mettre en alerte la Banque de France.

François Villeroy de Galhau (ddécouvrez l’interview de François de Galhau sur les derniers événements économiques ici) averti les banques Françaises qu’elles doivent rester vigilantes sur les crédits immobiliers qu’elles accordent. Il déclare qu’une provision pourrait être mise en place pour les prêts non conforme.

En effet, les crédits immobiliers ont connu une croissance de près de 7 %, ce qui a engendré une hausse des cours de l’immobilier et de l’endettement des ménages Français.

Les recommandations pour éviter la dérive.

Le haut conseil de stabilité financière a recommandé que les remboursements soient plafonnés à 33 % des revenus des ménages et que la durée de prêt octroyé par les établissements de crédit n’excède pas 25 ans.

Les tarifications appliquées par les banques doivent également faire un point sur leurs marges « pour couvrir les coûts et les risques associés aux crédits immobiliers ».

Ces mesures doivent rapidement être mises en place dès ce 1er janvier 2020 pour éviter toutes ces dérives et éviter le risque de surchauffe.

 

 

 

 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *