Immobilier : Marseille la ville où investir

Par Émeline le 23 mai 2018 131 vue(s)
marseille une mine d'or

Marseille atteint un record en termes de pouvoir d’achat. Une baisse des prix de plus de 7% en cinq ans et seulement une hausse de 2 % des prix immobilier. Marseille est une ville où il fait bon acheter ou investir.

Les prix à Marseille ou en sont-ils ?

A Marseille les prix des appartements s’élèvent à près de 2 400 euros le m² et plus de 3 000 euros le m² pour une maison. La fonte des prix, les taux d’emprunt bas, les aides de l’état et des vendeurs bien moins gourmands tout est réuni pour laisser la place aux acquéreurs. Aussi, Marseille atteint un taux record en termes de pouvoir d’achat confirme le réseau Optimhome. Une manne bénéfique, pour les professionnels qui liquident leur stock de biens immobiliers bien plus rapidement. Retrouvez les meilleures opportunités à Marseille avec www.lesiteimmo.com.

Qui achètent à Marseille ?

Les investisseurs se taillent la part belle de la cité Phocéenne. Une mine d’or pour les investisseurs qui chassent la petite surface ou le grand studio des années 1930. Les professionnels précisent que le rendement oscille entre 7 et 10 %. Pour ne rien gâcher, les prix sont bas, compter entre 60 000 euros et  150 000 euros d’investissement. De quoi doper l’engouement des investisseurs pour la belle citée Méditerranéenne. Pour les investisseurs, le bénéfice peut être encore plus intéressant si le logement est mis en location saisonnière.

Le primo-accédant investit aussi à Marseille. Il cible souvent un trois-pièces à rafraîchir dans les secteurs de l’Opéra, Hypercentre, Castellane, Saint-Pierre, Libération, Saint-Loup où les prix s’étendent de 70 000 euros à 160 000 euros. Aujourd’hui, le primo-accédant à Marseille c’est 50 % du marché de la transaction immobilière. S’ils désirent investir dans le neuf, ils pourront compter outre sur le PTZ, sur un chèque Premier logement qui pourra atteindre 4 000 euros. Attention cependant, seul certains programmes immobilier sont éligibles à ces conditions.

Pour le secundo-accédant, Marseille offre de belles opportunités, mais ce type d’acquéreurs devient exigeant « du cachet et de belles prestations »d’après les professionnels de l’immobilier. Mais si les doléances sont précises et claires, elles donnent un petit coup de main aux prix qui avaient bien reculé sur ce type d’investissement. Pour cette clientèle on recherche plutôt des quatre à six pièces dans les quartiers de Prado, Préfecture, Vauban, Bompard, Corniche, Sainte Anne. Le budget moyen se porte à 400 000 euros sur un logement en bon état.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *