Financement : réaliser des travaux à prix réduit

Des projets de travaux ? Vous souhaitez améliorer la note énergétique de votre maison ou de votre appartement ? Retrouvez un cadre de vie plus actuel ? Permettre à votre famille de se sentir bien à la maison ? Avec la multitude des prêts, financez à moindre coût vos travaux, sans avoir besoin de passer par un prêt à la consommation.

L’éco-prêt, un crédit gratuit

L’éco-prêt à taux zéro est le plus intéressant des prêts pour réaliser des travaux. En effet, l’état prend en charge les intérêts du prêt. Accessible à tout propriétaire d’un logement construit avant 1990. Le logement doit être utilisé comme résidence principale ou bien loué pour vous permettre de bénéficier de cet éco-prêt.

Afin de pouvoir souscrire à ce dispositif, il faut envisager de réaliser un « bouquet » de travaux (au moins 2 catégories) parmi une sélection de six. Vous pourrez bénéficier de l’éco-PTZ, si vos travaux vous permettent d’atteindre un certain seuil de « performance énergétique globale ».

Les travaux et dépenses connexes seront pris en compte seulement s’ils sont réalisés par un artisan ou une entreprise certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Sachez que ce prêt est aussi accessible aux copropriétaires.

Désavantage, un certain nombre de contraintes peuvent vous empêcher de souscrire à cet emprunt.

Cependant, Ségolène Royal annonçait au JT de 20 h le lundi 7 mars dernier, le possible cumul du dispositif éco-prêt à taux zéro et le crédit d’impôt transition énergétique (CITE). Plus besoin de choisir depuis le 1er mars dernier, car la mesure a été adoptée.

Le CITE prévoit lui un dégrèvement fiscal de 30 % pour les travaux de rénovation énergétique dans votre résidence principale ou pour des équipements qui vont permettre une amélioration énergétique.

Cédric Desplats-Rédier, Directeur Général de Domofinance précisait : «

« Grâce à cette nouvelle possibilité de bénéficier à la fois du crédit d’impôt transition énergétique et de l’éco-prêt à taux zéro, les Français pourront plus facilement réaliser des travaux de rénovation énergétique, et donc faire des économies d’énergie tout en améliorant la qualité de leur logement.

Le cumul CITE – éco-prêt à taux zéro contribuera à une consommation énergétique plus responsable.

Domofinance, acteur majeur de l’éco-prêt à taux zéro et des prêts à la rénovation énergétique aux particuliers, partenaire de plus de 3500 professionnels de la rénovation, est un des organismes de crédit à pratiquer l’éco PTZ dans une démarche volontaire. »

Le prêt 1% logement

Prêt accessible pour tout salarié d’une entreprise privée d’au moins 10 salariés, le Prêt action Logement (ou 1% logement)vous permettre d’obtenir une enveloppe de 10 000 euros maximum. Vous pourrez demander l’octroi de ce prêt pour une période de remboursement de 10 ans. Petit désavantage, les conditions de ressources du ménage et des fonds disponibles. Ce prêt peut également être proposé par les caisses d’allocations familiales à leurs allocataires ou les caisses de retraites aux retraités.

Le CEL : à partir de 2 %

2% seulement de taux si vous utiliser votre CEL pour souscrire un emprunt afin de réaliser des travaux dans votre résidence principale ou secondaire. Néanmoins, pour envisager un taux aussi faible, il y a des conditions de délais de détention du CEL. Si vous avez souscrit un CEL depuis 2009 vous pouvez négocier votre prêt un taux inférieur à 2,5 %.

Un prêt à 3%, pour vos dépenses énergétique

Certaines banque proposent des prêt dédiés aux dépenses énergétiques, nommés prêts « verts » ou « crédinergie » ou encore « Prévair ». Ils vous donnent accès à la réalisation de travaux sans obligation de bouquet. De plus, vous pouvez y souscrire pour une résidence secondaire. Les taux de ses prêts affleurent les 3%, bien moins haut qu’un crédit consommation.

Les prêts conventionnés à partir de 3,25 %

Souvent proposé pour les achats d’un logement, il faut savoir que ces prêts peuvent financer des travaux d’un montant de 4000 euros dans le logement principal. Que ce soit pour de l’agrandissement ou de l’aménagement d’un bien immobilier de plus de 10 ans, vous pouvez opter pour un prêt conventionné. Ainsi on peut négocier les prêts à 3,25% pour un engagement de moins de 12 ans, 3,45 % pour une durée comprise entre 12 à 15 ans, 3,60 % pour un prêt entre 15 et 20 ans et compter 3,70 % pour une durée supérieure.

Taux d’intérêt à moins de 1 % en immobilier

La centrale de Financement vient de publier les barèmes, des taux d’intérêt du mois de mars 2016. Des taux de folies qui permettent d’emprunter à des taux réduits.

On approche les records de 2015

La centrale du financement publie ce jour les taux pour mars 2016 et quelle bonne surprise de constater que leurs partenaires affichent encore des baisses de taux.

Les barèmes sont réduits de 0,10 à 0,15 point pour des durées de 15, 20 et 25 ans.

Les taux avoisinent les records du printemps 2015. Des conditions d’emprunt qui favorisent les primo-accédants et les personnes qui souhaitent renégocier leur crédit immobilier.

La centrale de financement précise que les taux devraient encore rester bas pour ce premier trimestre voir même enregistrer encore une légère baisse.

« Les banques vont pouvoir maintenir une offre attractive sur ce début d’année 2016, du fait d’un taux directeur de la BCE toujours à 0,05% depuis septembre 2014 et de l’OAT 10 ans actuellement à 0,50%. »

N’hésitez pas à vous renseigner pour gagner de l’argent !

Décoration : osez la chaleur des couleurs dans vos cuisines

Quelles sont les tendances des couleurs qui font que les cuisines retrouvent bonne mine ? Comment faire de la cuisine un autre lieu haut en couleur dans la maison ? Tout, peut s’imaginer, mais la tendance s’affiche en chaleur avec les couleurs tendances du moment.

Le jaune, un parfum de soleil

Vous souhaitez réveiller votre cuisine peu spacieuse et un peu terne, voilà la bonne idée : le jaune. Ensoleillez votre cuisine en choisissant le jaune soleil qui va illuminer votre cuisine. Mélanger le soleil de vos murs avec des meubles en teinte sobre tel que le blanc. Vous pourrez allier les effets métal de l’acier inoxydable qui donnera un peu plus de luminosité. Oser la lumière avec des lampes qui s’étirent du plafond à votre plan de travail et qui donne un style fleuri à votre univers.

L’orange, les agrumes qui vitamine

Une couleur qui dynamise. Une tonalité vitaminée qui va transformer votre cuisine. L’orange offre pleins d’options qui vont permettre d’allier la terre cuite, la couleur citrouille s’allie avec le bois et les tonalités métallique des différents robots de votre coin repas. Attirante et accueillante, l’orange dynamise un coin où vous aurez envie de cuisiner pour vos amis.

Le rouge, l’épice des sens

Osez le rouge qui a la vertu de stimuler votre appétit tout en donnant un côté très épicé à votre cuisine. Pimentez votre intérieur en donnant de la couleur à vos meubles et osez la combinaison gris rouge ou métal et rouge. Et pourquoi pas noir et rouge ? N’hésitez pas et poussez le rouge corail dans votre intérieur avec des robots aux couleurs noirs ou gris métal qui vont ressortir dans votre univers épicé. Le piment de votre journée la cuisine devient un plaisir. Mariez le blanc et le rouge avec dynamisme et trouver le bonheur des couleurs pour égayer votre quotidien et dynamisé vos matins difficiles.

Le vert, la pomme prend la main

Pomme granny, vert « flashy » autant de couleur qui détonne dans un cuisine qui demande de la couleur. Apaisante et pourtant pétillante, le vert devient une couleur incontournable associée au noir ou au verre pour donner plus d’entrain à votre quotidien. Le vert qui vitamine et donne de la classe à votre intérieur.

Osez les couleurs qui donnent des de la vitamine et des envies de bien-être à votre maison.

Rendez-vous avec les professionnels !

Immobilier: Le salon de l’immobilier 2016 ouvre ses portes le 11 mars à Toulouse

Voilà le doux parfum du printemps, qui annonce le lancement du salon de l’immobilier de Toulouse au Parc des expositions.

Les portes du Salon de l’immobilier de Toulouse ouvrent du 11 mars au 13 mars prochain pour une découverte autour du monde de l’immobilier.

Lieu d’échange, pour les acteurs de l’immobilier

Futurs acquéreurs, investisseurs, vous pourrez rencontrer les professionnels qui vous proposeront des produits qui répondront à vos attentes. Depuis 33 ans, le salon de l’immobilier de Toulouse Midi-Pyrénées propose à plus de 9000 visiteurs des opportunités et des conseils sur le thème de l’immobilier à Toulouse (neuf ou  ancien).

Un projet de construction ? Un appartement neuf pour investir ? Besoin d’un financement ? Des conseils pour bien aborder votre projet immobilier dans les meilleures conditions ? Une foule de questions pour lesquelles vous trouverez les réponses auprès de près de 90 professionnels de l’immobilier exposant pour cette nouvelle session.

Les nouveautés pour l’année 2016

L’organisateur de cette nouvelle édition a souhaité mettre en avant un programme de conférences élaboré pour que les futurs acquéreurs puissent mieux appréhender les questions de financement, de défiscalisation ou plus simplement découvrir les opportunités d’achat que propose la métropole Toulousaine.

Pour 2016, les professionnels des différents secteurs de l’immobilier seront à votre disposition pour des  consultations gratuites pour vous conseiller. Que ce soit pour de l’investissement, de la rénovation, de l’achat en VEFA, des points juridiques de votre projet immobilier, les professionnels vous proposent des entretiens d’une trentaine de minutes pour aborder les sujets que vous désirez.

Alors n’hésitez pas à vous rendre sur le salon pour découvrir cette nouvelle édition 2016 du salon de l’immobilier de Toulouse.

Rendez-vous au Parc des expositions de Toulouse, Hall 5, du vendredi 11 au dimanche 13 mars, de 10 h à 19h, (nocturne le vendredi 11 jusqu’à 21 h).

Retrouvez toutes les annonces immobilières de Toulouse :

Vente Maison

1 290 000 €
20 minutes Toulouse, côté Est, propriété atypique de 600 m² avec vue dégagée au calme, beaux volumes, belles prestations, piscine…

Vente Maison

1 240 000 €
TOULOUSE, maison T6 - En plein coeur de la cöte pavée, dans un environnement unique, proche de l'école st joseph…

Vente Maison

1 850 000 €
AGEN-Tgv 15min, très beau CHATEAU XV-XIXs meublé sur parc séculaire de 5 hectares clos. Raffinement sur 1250 m² distribuant entrée,…

Vente Appartement

1 242 000 €
Au 1° étage d'un luxueux hôtel privé de Toulouse, nous vous proposons plus de 230 m² de bureaux de prestige.…

Vente Appartement

1 155 000 €
SAINT SERNIN, au 2ème et dernier étage, d'un bel immeuble 19ème, dans un style 'art nouveau'. Vaste duplex de 302…

Vente Maison

855 000 €
Toulouse, sur la côte pavée, maison idéale pour une famille souhaitant s'installer sur le secteur. très claire, rénovée avec goût,…

 

Décoration : les hottes s’affichent en cuisine

Une vraie révolution ! Voilà bien la définition des nouvelles hottes aspirantes qui équipent nos cuisines. Des designs et des performances de choc qui allient la puissance et l’esthétisme.

Un outil indispensable

Parce que les mœurs évoluent et que les cuisines s’ouvrent de plus en plus sur les espaces de vie, les hottes deviennent des outils primordiaux dans votre cuisine. Aussi, les designers ont su jouer d’ingéniosité et les professionnels d’innovation pour offrir le meilleur à vos cuisines. Les hottes deviennent ainsi des éléments essentiels et visuels.

Technologie : évacuation ou recyclage

Prenons le point de vue technique de la hotte, qui doit être installé dans vos cuisines et étudions les possibilités. Savez-vous, que les hottes peuvent fonctionner de deux façons ? La hotte peut traiter l’air en mode extraction ou évacuation et en mode recyclage.

En extraction, l’air est évacué de la maison par des conduits. Les filtres retiennent les graisses et laissent passer les fumées à l’extérieur.

En recyclage, la méthode filtre les graisses avant de recycler les fumées dans l’air de la maison. Ce système est surtout utiliser dans les appartements qui ne permettent pas d’utiliser des conduits d’évacuation.

La puissance : un autre point à aborder

La puissance de votre hotte surtout en mode recyclage est important et doit être un point primordial à aborder lors de voter choix. Tout d’abord bien calculer le volume de la pièce qui va contenir la hotte ce qui vous permettra de déterminer le débit d’air minimal requis. Les professionnels préconisent un renouvellement d’air jusqu’à 8 fois par heure.

Le bon calcul pour connaître la puissance de votre matériel, en calculant le nombre de m3/heure :

Volume de la pièce (longueur x largeur x hauteur) x 10

Les « pros » vous conseillent de vous munir d’une hotte plus performante afin de la faire tourner à mi régime, afin de ne pas subir les nuisances sonores.

Conseil d’expert, votre hotte doit être d’une surface équivalente à celle de votre table de cuisson afin que les fumées ne s’échappent pas sur les côtés. De plus, les nouvelles fonctionnalités sont plus qu’intéressantes avec l’aspiration périmétrale, la ventilation automatique, la détection de fumée,…

Le design une autre façon de choisir

Outre les performances technologiques, les professionnels du secteur ont su trouver de nouveaux « designs » qui donnent à la hotte un aspect esthétique qui s’incorporera à votre cuisine avec élégance. Chez Miele, on retrouve un design atypique avec une hotte suspendue par des câbles en inox ajustable. Perene, la hotte se fait discrète avec une partie en verre trempé qui donne un aspect plus technologique. AEG, rend la hotte intelligente avec son système Hob2Hood qui s’active, automatiquement lorsque la fumée se dégage de votre cuisson. Une hotte verticale qui s’accroche comme un tableau dans votre cuisine. Mais la plus astucieuse c’est chez Novy qu’on la retrouve. Une hotte rétractable qui se rétracte lorsque vous ne cuisinez plus. Une façon de garder une cuisine discrète comme chez gutmann.

Autant de rivalité et de technologie qui bénéficie au consommateur et surtout à la maîtresse de maison. Alors Mesdames, devenez exigeante en termes de design pour votre hotte !

Immobilier : le salon de l’immobilier de Lyon

Le printemps voit s’ouvrir les portes des salons dédiés à l’immobilier. Celui de Lyon ouvrira ses portes le 11 mars prochain à la Cité Internationale. Rendez-vous pour découvrir et rencontrer les professionnels des différents secteurs de l’immobilier. Pour sa 55ème édition, le Salon de l’immobilier de Lyon, Rhône-Alpes, vous permettra de vous entretenir avec près de 90 exposants du 11 au 13 mars prochain, sur les différents thèmes de l’immobilier.

Près de 6500 visiteurs sont attendus pour cette nouvelle édition printanière. Trois jours pour aborder les questions que vous vous posez concernant votre projet immobilier.

Le salon de Lyon à ne pas rater, pourquoi ?

Que votre projet concerne l’acquisition d’un appartement, la construction de la maison de vos rêves, l’investissement dans un secteur privilégié, la défiscalisation, la subvention de votre projet,…, les professionnels vous proposent des  réponses personnalisées et adaptées à vos besoins.

Pendant ces trois jours, les professionnels vous invitent aussi à décrypter le marché immobilier à Lyon et vous apportent une analyse intéressante et pertinente qui vous permettra de mieux appréhender et maîtriser votre projet.

Les experts de l’immobilier vous convient également à des nombreuses conférences qui aborderont de nombreux sujets tels que :

  • les prêts à taux zéro,
  • les opportunités d’acquisition ou d’investissement dans le neuf,
  • les problématiques de la construction de maison individuelle,
  • le home staging,
  • les offres d’habitat que vous propose la métropole Lyonnaise,

Un salon de l’immobilier pour vous les futurs acquéreurs ou investisseurs tournés vers le conseil et l’expertise avec des professionnels qui vous offrent la possibilité de venir les consulter en « VIP » avec des rendez-vous privilégiés d’une trentaine de minutes.

Comexposium, l’organisateur du salon allie pour cette 55ème édition le professionnalisme et la convivialité entre professionnels et particuliers. A ne pas manquer cette année pour bien préparer votre projet immobilier.

Un salon réussi c’est grâce à vous !

N’hésitez pas à consulter le planning des conférences et la liste des exposants sur le site www.salons-immobilier.com/lyon et venez nombreux !

Retrouvez les annonces sur Lyon et sa région :

Vente Appartement neuf

900 000 €
KOIDENEUF IMMO spécialiste de l'immobilier neuf pour habiter ou pour investir sur Lyon vous propose : T4 neuf de plus…

Vente Appartement

2 250 000 €
LYON 2nd - Emplacement privilégié et de premier ordre. Dans un superbe immeuble Soufflot du 18ème Siècle, un magnifique appartement…

Vente Appartement

900 000 €
IAD France - Hugues HUMBLOT (06 60 95 59 61) vous propose : Lyon2-Place Bellecour. Emplacement exceptionnel pour cet appartement…

Vente Appartement

1 385 000 €
PRESQU'ILE, Place Bellecour, un lieu symbolique et très prisé, cet appartement de grand standing de type 4 de 112 m²…

Vente Duplex

1 120 000 €
LYON 2 CORDELIERS En plein coeur de la Presqu'ile dans une des rues les plus prisées de l'arrondissement, appartement d'exception…

Vente Appartement

1 080 000 €
Lyon 2 Bellecour T4 de 160 m² environ. Bel Appartement ancien entièrement rénové haut de gamme, climatisé. Traversant E /…

 

Financement : emprunter pour presque rien

Une multitude de dispositifs, des taux d’intérêts historiquement bas la conjoncture n’a jamais été autant favorable à l’emprunt. Mais comment faire pour financer au moins cher possible votre acquisition ou votre rénovation ?

Une conjoncture plus que favorable

Les taux d’intérêts n’ont jamais été aussi bas. Si cette situation ne favorise pas les épargnants qui essayent de trouver des solutions pour faire fructifier leur patrimoine. Les emprunteurs, eux, peuvent envisager des projets intéressants. Les financiers indiquent qu’il est préférable d’investir avec un financement par prêt plutôt que d’utiliser l’épargne que vous possédez.

Mais si les taux jouent un rôle important, la mise en place des prêts aidés allège fortement le coût de votre crédit. Le PTZ (Prêt à Taux Zéro) a donné des ailes à de nombreux couples ou investisseurs pour se lancer dans l’acquisition d’un bien immobilier. Mais si l’acquisition ou la construction est une option, les autres prêts aidés disponible pour la rénovation permettent aussi de se projeter dans un appartement ou une maison plus grande et plus confortable. Sans oublier, la nouvelle formule de financement participative qui permet de fiancer votre projet par d’autres particuliers ce qui évite le recours aux établissements financier.

Même si la crise financière grecque a contribué à la légère remontée des taux d’intérêts, ceux-ci restent étonnamment bas. Pour 2016, les financiers ne prévoient pas une forte inflation donc les taux devraient plutôt stagner ou tout du moins ne pas subir de forte hausse. De plus, le retour du printemps devrait voir fleurir les offres promotionnelles des banques. La mise en place du PTZ a également fortement relancé les emprunts immobiliers.

Comment financer à moindre coût ?

Une multitude de solutions s’offrent à vous avec les prêts aidés. Vous pouvez même les cumuler ce qui vous permettra d’obtenir un financement encore plus intéressant.

Tout d’abord le PTZ (Prêt à Taux Zéro) revu et corrigé. Disponible pour les primos-accèdents, il vous permet depuis le 1er janvier 2015 d’acquérir un appartement dans le neuf ou dans l’ancien (avec au moins 25 % de travaux de rénovation). Le PTZ permet de financer 40 % du prix de votre maison ou de votre appartement. Avec l’avantage de pouvoir bénéficier d’une période de différé pendant laquelle, l’acquéreur ne rembourse rien qui varie de 5 à 15 ans, avec une période de remboursement qui évolue de 10 à 15 ans. Il y a eu une forte révision des plafonds de revenus ce qui a ouvert le PTZ à un plus grand nombre d’acquéreurs potentiels.

Le PTZ peut être associé à un crédit distribué par les régions, départements ou conseils départementaux ou villes, ces prêts vous permettent d’obtenir Entre 10 000 et 15 000 euros de plus en terme d’enveloppe budgétaire.

Le PAL (Prêt Action Logement) accordé : « aux salariés d’entreprise privée de plus de 10 personnes » confie Cécile Roquelaure, porte-parole d’Empruntis. Rien de très compliqué, adresser une demande à votre employeur après vous être renseigné sur l’organisme auquel cotise votre employeur. Ce prêt vous permettra d’obtenir une enveloppe de 25 000 euros aux taux de 1 %.

Si vous êtes salarié d’EDF ou Engie, vous pourrez bénéficier de prêt à un taux de crédit bonifié.

Les astuces pour bien emprunter

Gagner 0,3 % en passant par un courtier

Il a l’avantage de travailler avec l’ensemble des établissements financiers et de bien connaître chacun d’eux. Il connaît parfaitement les grilles des taux de chaque réseau bancaire ce qui lui confère une capacité de sélection du crédit plus adapté et vous offre le meilleur rapport qualité/prix en fonction de votre profil. Un courtier est un professionnel financier qui peut vous rapporter gros. Il va négocier et vous conseiller sur les petits à-côtés de votre prêt garanties, assurances,… Il vous en coûtera 1% du montant emprunté.

Baisser vos mensualités de 20 %

En rallongeant la durée de votre emprunt. Une petite astuce qui vous permet de garder un bout de trésorerie sans essouffler votre budget quotidien. Les crédits à paliers vous permettent également de jouer sur votre trésorerie en remboursant plus au début et en bénéficiant de remboursement moins lourd lors de votre retraite.

Le crédit flexible ou modulable vous fera bénéficier de faire fluctuer les mensualités.

Gagner 50% sur votre assurance

En faisant jouer la concurrence. Cependant, l’organisme de crédit pourra vous demander de souscrire à l’assurance qu’il vous propose. Sachez que vous êtes libre de souscrire une autre assurance dans les 12 mois qui suivent la signature de votre contrat.

Gagner 3% du capital restant dû

En négociant les indemnités de remboursement anticipé. Légalement la demande de remboursement anticipé est pénalisée à hauteur de 3% du capital restant dû, plafonné à 6 mois. Aussi, négociez les indemnités de remboursement anticipées lors de la souscription.

Moins 1% sur les frais de dossier

En passant par un courtier. Les frais de dossier sont négociables et il ne faut pas hésiter à les négocier. Ils peuvent passer de 1000 euros à 400 euros en négociant.

Intégrez les travaux dans votre enveloppe

Pour gagner sur le taux de crédit. Les taux sont plus intéressants pour les emprunts dédiés à l’acquisition. En ajoutant le coût d’acquisition et les travaux vous bénéficier du même taux et vous n’avez pas de surcoût liés à un emprunt pour travaux.

Divisez votre coût crédit par dix

En vérifiant les calculs du taux. Il vous faut pour cela bien comparer les différentes propositions que vous proposent les banques en comparant le TAEG qui englobe l’ensemble des frais inhérents à votre emprunt.

Obtenez la transférabilité de votre emprunt et gagner plusieurs milliers d’euros si vous devez souscrire à un financement ultérieur.

Alors calculer votre financement pour obtenir le meilleur taux avec l’un de nos partenaires.

 

 

 

Lifestyle : le coin cuisine un pôle de convivialité

De plus en plus de cuisine s’ouvre sur les espaces de vies pour favoriser la convivialité avec vos convives. Mais quid de la salle à manger espace de réception ? Osez l’alliance des deux mondes et jouer sur la convivialité et l’originalité.

La cuisine « américaine » à le vent en poupe

Souvent considéré comme l’espace à confiner de part ces odeurs, ces bruits, ses nombreux outils et ustensiles, la cuisine retrouve de la dignité aujourd’hui. Ouvrir cet espace de travail n’est plus tabou. Bien au contraire, la cuisine se pare de design, de couleur et devient un pôle primordial dans la maison moderne.

Faire de la cuisine un lieu de réception et d’échange est devenu facile et très tendance. Table, îlot, tablette escamotable, bar autant de choix que nous proposent les cuisinistes qui ont su s’adapter au marché. Avec, la multiplication des petits apéros entre amis et les shows télévisés qui donnent des idées de dîners, la cuisine est revu et corrigé pour apporter convivialité et chaleur.

Les professionnels ont travaillés sur des nouveaux robots ménagers plus design qui peuvent se montrer et mettre en valeur votre plan de travail. Les hottes sont tellement bien dessinées et beaucoup plus performantes, qu’elles deviennent des éléments de décoration dans votre nouvel espace de vie. Les plan de travail alliant le coin repas et le « labo » de cuisine devient la table familiale où la famille se refuge pour un repas animé.

Laissez passer la lumière !

En ouvrant votre cuisine vous pouvez également participer à illuminer votre maison. Avec un nouvel angle de lumière et surtout une ouverture supplémentaire qui viendra libérer l’espace. Vous pourrez participer à la conversation et ne pas rater le meilleur du repas tout en cuisinant. Un atout qui vous permettra de retrouver le plaisir de cuisiner pour vos amis. Quoi de plus sympathique que de prendre un petit thé autour de votre coin repas avec vos amis ? Une petite solution à de nombreux problèmes avec le plaisir de trouver du design, de la déco et de la chaleur autour d’un point névralgique de la maison.

Les quatre bonnes raison pour installer un coin repas

Une vie familiale plus conviviale, l’ouverture de la cuisine permet de proposer plus d’échanges inter-familiaux. Les enfants et les parents peuvent profiter et se voir plus facilement autour du coin cuisine.

Des petites pauses plus faciles, avec un espace ouvert. Un plan de travail ou une petite table escamotable devient un espace de partage. Un petit coin qui permet de retrouver le temps de savourer.

Gain de temps, avec les modes de vie plus rapide, on veut faire vite et bien et pouvoir profiter de sa famille. Une discussion, la surveillance des devoirs tout se fait plus simplement et sans contrainte.

Un espace chaleureux, la cuisine devient un espace convivial. Cuisiner est plus chaleureux. La chaleur de la cuisine devient un pôle de chauffage qui participe à la cohésion de l’ambiance globale de la maison.

Grand ou petit espace tous peuvent être aménagés pour une vie plus facile.

Plein d’idées qui foisonnent dans la tête des designers et des cuisinistes.

La location meublée est-elle toujours intéressante ?

La location meublée offre un rendement plus favorable que la location nue. Néanmoins les nouvelles règles peuvent parfois faire hésiter les investisseurs.

Les meublés un atout contre la fiscalité

Un fort potentiel de rendement et une fiscalité favorable pour la location meublée. Un appartement bien équipé peut facilement vous rapporter près de 20 % de plus qu’un appartement nu. Cet écart est dû au régime fiscal des revenus des appartements ou maisons loués en meublé qui sont soumis au régime BIC (Bénéfice Industriel et Commerciaux), alors que les appartements ou maisons loués nu sont soumis au régime du revenu foncier. Si la location meublée est plus attirante, elle est depuis la révision de la loi plus contraignante.

ALUR change les règles

Depuis le 1er août 2015, les bailleurs de locaux nus ou meublés sont soumis aux mêmes règles. Ils doivent utiliser un bail type auquel est jointe une notice de location. Cette nouvelle notice doit informer sur les droits et devoirs des deux parties.

Ce nouveau bail doit aussi présenter les diagnostics obligatoires pour la location. Le dossier technique doit comprendre :

  • le DPE (Diagnostic de Performance Energétique),
  • le CREP (Constat de Risque d’Exposition au Plomb) pour les appartements ou maisons construits avant 1949,
  • l’état des risques naturels, miniers et technologiques (ERNMT) pour les locaux situés dans les zones à risques.

Dans le cadre d’une location meublée vous devrez rajouter un état d’installation des gaz, d’électricité et amiante (aujourd’hui non obligatoire).

Le logement meublé doit respecter un certain nombre de règles de décence. Il doit y avoir une pièce principale d’au moins 9 m² de surface habitable. La hauteur sous plafond doit être de 2,20 m de hauteur sous plafond. Le logement doit être exempt de risques pour la santé ou la sécurité des occupants.

Les avantages de la location meublée

La location meublée conserve quelques spécificités comme la durée minimale du bail qui est limitée à une seule année (contre 3 ans pour une location nue).

Le bail est reconduit de manière tacite pour une période égale à 1 an si aucune des deux parties ne se manifeste.

Le locataire peut résilier le bail à tout moment avec un préavis d’un mois. Le bailleur pourra résilier pour sa part le bail au terme du bail avec un préavis de 3 mois. Cette résiliation est valable dans le cas où le propriétaire désire reprendre son logement pour se loger ou loger un proche ou encore vendre son logement ou reprendre le logement pour des fautes du fait du locataire.

Une autre particularité de la location meublée réside dans la récupération des charges locatives qui peuvent être forfaitisé soit en récupérant « au réel » avec le provisionnement des charges.

Pour finir, le dépôt de garantie sera fixé à 2 mois de loyer (contre un mois pour la location nue).

Un exemple comparatif d’un revenu de location meublée et de location nue vu par Lodgis le spécialiste de la location meublée à Paris.

Lodgis_infographie location vide VS location meublée-page-001

L’encadrement des loyers et la location meublée.

Même disposition que pour un appartement loué nu, les meublés sont concernés par l’encadrement des loyers et le plafonnement des loyers. L’encadrement est applicable dans toutes les zones ou la demande est supérieure à l’offre. Le plafonnement est en place uniquement sur Paris est à pour but de limiter le montant des loyers. A Paris, le loyer ne pourra pas s’écarter de plus de 20 % du loyer de référence. Toutefois, les loyers peuvent être déplafonnés dans le cas où le bien immobilier présente des caractéristiques particulières.

Les règles sont strictes, depuis le 1er septembre 2015 en termes d’équipement des logements meublés.

L’appartement ou la maison louée meublé pour résidence principale doit contenir au moins onze meubles et équipements listés par décret n°2015-981 du 31 juillet 2015.

Profitez des appartements et des maisons à louer

Investir : les villes qui favorisent l’investissement en France

Pinel, le dispositif qui permet de défiscaliser offre des opportunités intéressantes. Les grandes villes de France bénéficient d’un marché immobilier où il fait bon d’investir. Aussi, il est necessaire d’étudier certaines villes de plus près.

Les villes qui permettent d’obtenir un bon rendement locatif :

L’immobilier à Toulouse,

La quatrième ville de France permet grâce à son fort dynamisme immobilier, de profiter de belles opportunités. La ville rose attire de nombreux nouveaux habitants chaque année. Sa population en forte croissance, une aubaine pour les investisseurs. Sa politique de rénovation du logement et ses nombreux programmes neufs favorisent le choix des appartements ou des maisons qui vous permettront de bénéficier de l’investissement Pinel. Ne négligez pas l’examen du quartier dans lequel vous pensez investir et vérifiez le plafonnements des loyers.

montpellierL’immobilier à Montpellier,

Avec un emplacement proche de la méditerranée, la ville de Montpellier est en plein développement immobilier. En effet, les chantiers pour les logements neuf à Montpellier fleurissent à Montpellier depuis quelques années et permettent aux investisseurs de trouver leur bonheur. Un cadre de vie intéressant et un développement économique favorable attirent de nombreux habitant chaque année. Une autre ville de choix pour investir avec la loi Pinel.

Marseille, la cité phocéenne,

Avec plus de 5000 nouveaux arrivants dans la cité phocéenne chaque année, la ville de Marseille offre de nombreuses possibilités d’investissements. Ville privilégiée par les primo-accédants, Marseille affiche la plus forte progression en France. Le nombre de logement est nettement inférieur à la demande et donc constitue un potentiel intéressant. Reclassé en zone A, la ville devient un pôle d’investissement plus que favorable. Avec un marché immobilier très favorable à la location. Les jeunes couples qui recherchent le soleil se tournent vers la cité phocéenne. Les appartements à Marseille de 2 ou 3 pièces sont les plus recherchés. Avec un très fort mouvement immobilier dans le neuf, les appartements des programmes suscitent l’intérêt et offre un rendement important.

Lyon, la capitale des gaules,

L’ancienne capitale des gaules apporte également des opportunités très favorables aux investissements en loi Pinel. La ville en forte demande locative est un pôle très intéressant pour les investissements. Avec de nombreux étudiants et un bassin économique plus qu’attractif, la région lyonnaise propose des choix d’investissements très intéressant. Deuxième aire urbaine de France, plus de 1 millions d’habitants, Lyon est une ville attractive. Le marché immobilier en stabilisation permet de bénéficier de projet intéressant en termes de rendement. Les secteurs de biotechnologie et pharmacie proposent de nombreux emplois et les PME s’implantent assez facilement dans ce couloir Rhodanien. Avec un réseau de transports très développé, la municipalité réorganise Lyon pour offrir de nouveaux horizons aux investisseurs. Classée en Zone A, elle permet d’envisager un rendement très favorable. Certains quartiers mobilisent et favorisent la rénovation d’appartements anciens.

Bordeaux la ville qui bouge,

La ville en pleine mutation immobilière transforme peu à peu la ville. De nombreux projets immobilier voient le jour et permettent de travailler sur des acquisitions immobilières. La sixième ville de France ouvre largement ses portes à de nombreux cadres qui viennent travailler sur les nouveaux projets de la ville. Bordeaux entend augmenter sa population de 300 000 nouveaux arrivants d’ici à 2030. Un contexte plus que favorable. L’offre et la demande reste encore décalée et la politique de rénovation offre des opportunités sur les rives de la Garonne. Une ville à vivre avec un cadre de vie très agréable. L’arrivée d’une ligne TGV Paris-Bordeaux arrange les investisseurs. De plus, de par sa renommée internationale, la ville redore son image avec des aménagements et des propositions en termes d’immobilier qui séduisent les investisseurs.

Rennes, une ville qui prend de l’ampleur,

Au cœur de la Bretagne, Rennes offre également un potentiel pour les investisseurs. La ville en plein développement économique favorisant le marché immobilier. Avec une métropole qui comprend près de 414 000 habitants, Rennes est un pôle d’investissement majeur. Ville de France, avec un plan d’emploi assez dynamique, la ville est reconnue comme la première ville productrice de richesse par habitant. Ville écologique, Rennes à une forte volonté d’amélioration de l’habitat et de l’environnement. Rennes propose de nombreux projets urbains qui alimentent la croissance démographique de la ville. La ville est classée en Zone B1.

nantesNantes, un point d’investissement énorme,

Avec près de 300 000 habitants, la capitale du Nord-ouest de la France présentent un point d’investissement intéressant. Forte de ses aménagements et de ses nombreux programmes immobilier neuf, Nantes et un atout. Avec une hausse démographique importante et un tissu économique très avantageux, Nantes a fait du logement une priorité. Les friches industrielles qui jalonnent le territoire de Nantes, sont en pleines réorganisation. Ville centrales des Pays-de-la-Loire, ses nombreuses activités et développement assurent une grande diversité économique.

Strasbourg, l’Alsacienne qui bouge,

Septième ville de France, Strasbourg est au carrefour de l’Union Européenne. La ville lance de nombreux projets urbains qui vont permettre à Strasbourg d’évoluer. Avec un héritage historique assez lourd, Strasbourg réveille son patrimoine et désire s’allier à la modernité. Ville étudiante, elle accueille un grand nombre de jeunes qui favorisent le marché immobilier locatif. Une ville qui permet de donner aux investisseurs un potentiel de rendement très favorable. Classé en zone B1.

Lille, le Nord à l’honneur,

Une belle ville du Nord de la France qui est idéalement située. Carrefour entre Paris, Londres, Bruxelles, la ville accueille de nombreux étudiants qui favorisent le logement locatif. Avec un réseau de transport urbain développé, la ville bouge et s’avère très valorisante pour les investisseurs.

Paris, la capitale qui intéresse,

Avec plus de 2 millions d’habitants, Paris est la deuxième ville la plus peuplée d’Europe. Paris bénéficie de conditions exceptionnelles pour investir. Capital de la France, Paris est économiquement très avantageuse. Une multitude de possibilité s’offre aux investisseurs avec de nombreux programmes immobiliers. Paris c’est toujours faire rêver et la grande pénurie de logements locatifs augure en termes d’investissement un potentiel énorme. La difficulté réside dans le fait de trouver son bonheur car les prix sont assez élevés et souvent rebutent les investisseurs.