Toulouse : les prix se stabilisent en immobilier

Le marché de l’immobilier à Toulouse voit ses prix se stabiliser. Certains quartiers tirent bien leur épingle du jeu en jouant sur la rénovation. Quant au neuf, une belle progression ces dernières années qui tend à se stabiliser également.

Le marché immobilier à Toulouse

Avec les taux d’intérêts qui se sont effrités et des ménages qui souhaitent trouver le bonheur dans un petit nid plus douillet, une bonne alchimie pour le bien être des professionnels de l’immobilier. En effet, les acheteurs poussent à nouveau les portes des agences immobilières. Les professionnels qui confirment la régularisation des prix des appartements et des maisons de la ville de Haute Garonne sur le marché immobilier.

Les secteurs qui sont un peu trop à l’écart du centre ville voient leurs prix s’affaiblir, malgré une stagnation du marché sur les autres secteurs. En effet, Si certains secteurs un peu plus résidentiels de l’hypercentre de la ville rose, les Carmes, Esquirol ou plus connu la place du Capitol, où les prix restent très conséquents puisque les appartements se négocient à 4000 euros le m². Le secteur des Minimes lui se porte bien puisque les prix semblent stagner à 3000 euros le m² avec un choix variés d’appartements rénovés voir même d’ appartements neufs.

Sur la rive gauche, la desserte du métro permet aux quartiers de Saint Cyprien et de la Patte d’Oie de voir leur prix se stabiliser à 3000 euros le m². Même constat pour les quartiers de Matabiau et Bonnefoy qui bénéficient eux de la rénovation de la gare.

Dans certains quartiers périphériques où le neuf à pris la main semblent se négocier aux alentours de 3400 euros le m².

Vente Appartement

99 000 €
Toulouse Bellefontaine un appartement de Type 4 en très bon état comprenant une entrée, une cuisine aménagée neuve, un séjour,…

Vente Appartement

25 000 €
Toulouse Mirail près Fac de lettres un studio comprenant une entrée, un coin kitchnette équipée, une pièce séjour et chambre,…

Vente Appartement

83 000 €
Toulouse Bellefontaine un appartement de type 4 en bon état dans petite Résidence comprenant une entrée, une cuisine meublée, un…

Vente Appartement

107 000 €
Toulouse près Av. de Muret un appartement de type 2 de 51 m² habitable dans petite Résidence sécurisée de 15…

Vente Appartement

75 000 €
BOUIC Sébastien vous propose en EXCLUSIVITE cet appartement T2 de 27 m² situé quartier Lardenne à Toulouse dans une résidence…

Vente T4

110 000 €
Toulouse Route de Seysses dans résidence sécurisée avec gardien dans immeuble de 5 étages avec ascenseur. Bel appartement T4 de…

 

 

 

Bordeaux : les beaux quartiers affichent une tendance haussière

L’immobilier à Bordeaux bouge avec des quartiers en pleine rénovation, les aménagements pour le TRAM et surtout avec la mise en place de la ligne grande vitesse entre Bordeaux et Paris, favorise le marché immobilier.

Un petit tour des quartiers s’impose.

Les annonces immobilières dans la belle ville bordelaise tendent à prendre un peu de poids en termes de prix au m². Des prix pour les quartiers résidentiels qui enflent de près de 3 % notamment dans le centre historique. Les projets urbains aident fortement à la hausse de ces quartiers qui prennent de la valeur grâce aux rénovations et nouvelles constructions.

Le secteur de l’Intendance, par exemple, où les prix se négocient à près de 5000 euros le m². Les biens prisés  dans le secteur de St Genès, avec ses maisons bourgeoises ou ses échoppes se vendent au alentour de 3500 euros le m² pour les maisons et 2500 euros le m² pour les échoppes (avec des travaux à prévoir).

Le quartier de Saint Jean voit ses prix osciller de 2000 euros à 3000 euros le m² pour des appartements en excellent état grâce à l’arrivée de la ligne TGV Paris-Bordeaux, ce quartier prendre de l’ampleur et s’anime autour de sa gare. Sur la rive droite, ce sont les immeubles qui se situent face à la Garonne qui progressent jusqu’à 5000 euros le m².

Le secteur du Caudéran, lui par contre n’est pas aussi florissant et depuis l’été 2014 ses prix stagnent.

Le neuf en pleine forme à Bordeaux

Dans le neuf, les promoteurs bordelais déploient les grues notamment dans le secteur des bassins à flot, où la construction bas son plein. Les appartements dans se secteur se négocient entre 3000 euros le m² et 4000 euros le m², voir 6 000 euros le m² pour les résidences de standing.

Une ville pleine d’avenir et qui suscite l’engouement des Parisiens qui viennent s’installer notamment les cadres qui retrouvent un cadre de vie sympathique.

Vente Appartement

580 000 €
RARE ! Sur le quai des Chartrons, vue exceptionnelle pour cet appartement situé au deuxième étage d'un immeuble en pierreBénéficiant…

Vente Appartement

81 000 €
Achat appartement au centrede bordeauximmeuble pierres avec ascstudio en bon etatideal pour investissement, parents d'etudiant. Tramway a deux pas.

Vente Appartement

157 000 €
BORDEAUX CENTRE. À proximité de la place Pey Berland et du musée d'Aquitaine, dans un immeuble en pierre, appartement T2…

Vente Appartement

550 000 €
Quartier prisé entre Fondaudège et Croix Blanche, appartement T3bis de 120 m² entièrement refait à neuf et très lumineux. Atypique,…

Vente Appartement

276 000 €
Bordeaux cauderan proche parc bordelaisappartement constituant le rez-de-chaussee d'une maison individelle, surface 87 m² beau jardin sur l'arrieregrande cave. Proche…

Vente T3

405 000 €
Bordeaux Croix Blanche : Dans petite copropriété (4 lots), 1étage, bel appartement rénové, prestations anciennes conservées, séjour spacieux et lumineux…

 

 

Les plus belles demeures de Lyon

Si vous êtes à la recherche des plus belles demeures de Lyon, inutile d’aller plus loin, consultez la dernière version du site Internet de My Chic résidence.

My Chic résidence est un subtile mélange d’art de vivre et d’immobilier. Au fil des pages print ou web, vous découvrirez des maisons et des appartements d’exceptions.  Bien plus qu’un catalogue My Chic vous transporte dans un monde réservé et confidentiel.

Annonces immobilières à Lyon

Vente Propriété

1 990 000 €
40 mn de lyon-10 mn de Villefranche sur Saône. Littéralement ouverte sur le parc cette maison du 17 ème siècle…

Vente Appartement

2 800 000 €
LYON 5, rare et unique, adresse prestigieuse pour ce splendide toit terrasse en duplex avec vue panoramique à 180 °…

Vente T6

2 045 000 €
EXCEPTIONNEL ! Façonnée comme un nuage entre ciel et terre et situé en plein cœur de la ville dans une…

Vente Appartement

3 330 000 €
Lyon 6 - Tête d'or - Appartement d'exception de 260 m² - 2 chambres EXCLUSIVITÉ - TÊTE D'OR. Situé Boulevard…

Vente Appartement

2 250 000 €
LYON 2nd - Emplacement privilégié et de premier ordre. Dans un superbe immeuble Soufflot du 18ème Siècle, un magnifique appartement…

Vente Appartement

1 950 000 €
Au 16ème et dernier étage d'une résidence conçue par Christian de Portzamparc, exceptionnel penthouse de 220 m², offrant une vue…

 

 

 

Marseille : des acheteurs plus conciliants qui obtiennent des rabais

La ville de Marseille voit sa côte se stabiliser. En effet, les acheteurs sont bien plus conciliants, ce qui leurs permet d’obtenir de petits rabais sur les prix et donc augmente le nombre des transactions. Le marché de l’immobilier marseillais semble également plaire de nouveau aux primo-accédants qui constituent 30 % du marché. Alors quelles sont les tendances en termes de prix.

Un petit tour des quartiers s’impose

L’ensemble de ces facteurs favorise le maintien des prix dans le secteur de l’opéra où les prix des appartements rénovés,  qui séduisent les jeunes couples, tendent vers un prix de 2 900 euros le m². Les familles aisés semblent continuer à apporter leur faveur au VIIème arrondissement de la ville de Marseille et les prix se stabilisent ainsi que pour les secteurs du Roucas et Endourme.

Le quartier « Blanc » côte encore très haut.

Le quartier de Blanc, quartier le plus prisé de la cité phocéenne, propose des appartements pour lesquels les prix se négocient à près de 3000 euros le m². Mais si vous vous approchez de la corniche le prix au mètre carré pour les maisons affleurera plus les 5000 euros au m². Néanmoins, les côtes s’enflamment pour les biens d’exception du secteur.

Le quartier de la Joliette approche les mêmes valeurs. La rénovation et l’engouement des professionnels pour ce quartier d’affaires porte les prix à 3000 euros du mètre carrée.

Les secteurs qui se stabilisent

C’est dans le douzième arrondissement de la ville de Marseille que les prix se sont le plus stabilisés. Le secteur résidentiel avec les quartiers de St Barnabé et Saint Julien se négocient entre 3200 et 4000 euros le m², voir un peu plus si le logement est doté d’une piscine.

La tendance de l’immobilier à Marseille qui semble se tourner vers la stabilisation des prix, devrait durer si les taux d’intérêts ne s’envolent pas.

Les appartements et les maisons de Marseille sont plus abordables dans certains secteurs retrouvez les appartements à vendre à marseille :

Vente Appartement

247 000 €
REPUBLIQUE Appartement rénové de 93 m² situé rue de la république dans un immeuble completement rénové en 2010. Derniere étage.…

Vente Appartement

79 990 €
MARSEILLE (13015) - LA CABUCELLE - ZFU - Exclusivité - Appartement Type 3 rénové au Rez de Chaussée, actuellement utilisé…

Vente Duplex

259 000 €
Marseille (13001) - BOURSE - VIEUX PORT - Exclusivité - Duplex Type 5 / 6,4 chambres, prix de vente :…

Copropriété : la rénovation qui peut rapporter gros

Il est temps de penser à refaire la toiture ou l’isolation de la copropriété. Pensez à vous y plonger très sérieusement, nous sommes à l’ère de l’énergétique subventionnée et il est préférable d’en profiter surtout que les coûts peuvent être allègrement allégés.

Un immeuble mal isolé, des zones d’humidités, un chauffage mal réglé, il est temps pour les copropriétaires de se poser les bonnes questions. D’autant que la rénovation, sans compter qu’elle va vous apporter une cadre de vie plus agréable, devrait également augmenter la valeur de votre bien immobilier. En effet, en améliorant la classe énergétique de votre appartement, vous augmentez la plus-value lors de la cession de votre bien immobilier. Depuis trois ans les normes ont fortement évoluée et les nouveaux immeubles sont bien moins énergivores que les vieux immeubles d’après-guerre.

Alors comment mettre en œuvre la rénovation en copropriété

C’est le conseil syndical qui va orchestrer l’ensemble du projet. Pour cela il va recenser l’ensemble des éléments qui vont permettre de déterminer les besoins en termes de rénovation et ainsi orienter les travaux de rénovation. Il existe pour cela des outils qui sont proposés au conseil syndical sur le net afin de les aider à mobiliser les copropriétaires. (Site web : de l’ARC Association des Responsables de Copropriétaires).

L’ARC préconise un audit dit « global » qui est certes un peu plus cher mais d’après eux plus performant et qui permet de déboucher sur des propositions chiffrées. Lors de l’échange avec le conseil syndical, il est important d’envisager les travaux de manière globale et efficace. Ne pas changer les vitres sans isoler les murs, ou changer la chaudière sans changer les vieilles fenêtres.

Alors pour rendre votre appartement moins énergivore il est temps de se poser les bonnes questions. Les extérieurs tout d’abord avec l’isolation des façades, le remplacement des fenêtres avec les systèmes de ventilation, qui évitera toute les moisissures. Ensuite on pensera enfin au chauffage qui devrait ainsi ce montré nettement plus efficace et surtout moins coûteux.

Des travaux qui rapportent sans coûter trop cher

Il existe pour réaliser ses travaux de nombreuses aides, aussi renseignez vous sur :

  • Les aides locales de l’énergie qui varient en fonction des localités et du soutien apporté par les conseils généraux.
  • Le crédit d’impôt qui s’élève à 30 % sur l’isolation et l’équipement sachant que vous êtes toutefois limité à 8000 euros pour une personne célibataire et 16000 euros pour un couple.
  • Les CEE (Certificat d’Economie d’Energie) qui permettent d’obtenir de petites réductions.
  • Les prêts à taux Zéro ou l’écopret à taux zéro qui peut être souscrit par les copropriétaires.
  • Les aides de l’ANAH (Agence National de l’Habitat) souvent obtenu par les propriétaires aux ressources plus modestes.

Attention certaines aides ne peuvent être cumulées alors il faut bien chiffrer les choses avant de vous lancer.

Décoration : le poêle la nouvelle tendance

Ils ont pris possession de nos intérieurs et les fabricants proposent des poêles ultra design qui allient chaleur et esthétisme. Les nouvelles solutions ouvrent un grand nombre de possibilités en termes de performances techniques. Découvrons ces nouvelles gammes des poêles qui réchauffent nos intérieurs.

Un combustible écologique et disponible.

Les nouvelles gammes de poêles évoluent et s’ouvrent à de nouvelles solutions qui permettent aux fabricants de développer de nouveaux produits. Le gaz prend de l’ampleur, le combustible naturel disponible est bien distribué, et de surcroît écologique. Le gaz élément naturel de notre environnement vient se substituer au bois. Il dégage peu de CO2 en comparaison aux autres énergies. Le gaz est déjà présent dans 9500 communes et est raccordé sur plus de 10 millions de foyers et pourrait en alimenter encore 8 millions de plus. Il devient un atout pour le chauffage de votre intérieur. En 2020, la gazéification de la biomasse, le bois ou la paille, permettra de produire du bio-méthane. Aussi, la filière forestière pourra fournir du gaz « vert » disponible et transformable sans nuisance de transport. Et 2030, les traitements des micro-algues devrait aussi fournir un gaz. Aussi, le gaz devrait s’imposer dans les demeures en termes de produit de chauffage. (Source GRDF)

Des éléments de décoration tout en diffusant la chaleur.

Aussi de nombreux fabricants de poêles se sont tournés vers cette source d’énergie qui régit leur développement et offre une plus grande variété de choix en termes d’innovation.

De grands noms du secteur, ont ainsi décidé de créer de nouveaux poêles ou inserts qui permettent d’utiliser cette énergie qu’est le gaz de manière confortable et autonome. Ainsi, on retrouve des inserts avec une double rampe de bruleurs qui chauffent plus et qui apportent une touche esthétique à votre intérieur. La flamme qui est visible sur plusieurs faces devient un élément de décoration qui accueille les convives et anime la maison d’une ambiance de sérénité.

L’installation est-elle disponible sur tout type de logement ?

Un insert ou un poêle à gaz dans votre maison bien sûr c’est possible ! Que l’on soit dans une rénovation ou pour l’acquisition ou la construction d’une maison neuve. Celle-ci rentre de plus dans la norme RT 2012. Mais la maison n’est pas la seule à pouvoir bénéficier de cette merveilleuse chaleur.  Les appartements peuvent également être équipés de ce type de chauffage avec un système de raccordement en ventouse. Le combustible en ville ne nécessitant aucun dispositif de stockage, il permet aux nouveaux produits d’équiper facilement tout type de logement.

Comment fonctionne-t-il ?

Comparable à votre chauffage central, le système de poêle ou de l’insert à gaz est équipé d’une télécommande qui gère le thermostat et l’ambiance de votre poêle. La télécommande vous permet d’allumer et de gérer la température au degré près. Vous pouvez également programmer l’allumage suivant votre rythme de vie et faire en sorte de rentrer dans une maison chaude avec un foyer agréablement chauffé par les flammes.

L’inconvénient majeur réside dans l’entretien de votre matériel qui doit impérativement être fait par un professionnel du gaz. Le poêle ou insert à gaz offre en compensation de nombreux avantages de par la disponibilité du combustible, pas besoin de rentrer le bois, pas besoin de nettoyer les cendres, bref un produit idéal.

 

Miami : l’aimant des investisseurs

Si Miami était considérée comme la ville des retraités au pouvoir d’achat XXL, il semble que la ville magique explose et s’ouvre pour devenir une « super city ».

Avec une population actuelle de plus de 400 000 habitants, Miami semble vouloir « gonfler » sa population de près de 13 % dans le secteur de Biscayne d’ici 3 ans. De quoi donner le vertige aux professionnels de l’immobilier notamment aux enseignes de luxe qui semblent s’offrir une belle part du marché. En effet, Sotheby’s « s’offre » la vente exclusive d’un gigantesque gratte-ciel résidentiel qui devra voir le jour fin 2017, le One Thousand Museum Condos à Miami.

Situé au bord de la baie de Biscayne, le luxueux gratte-ciel devrait surplomber les yatchs et hors-bords qui navigueront au pied du monstrueux building. Dédié aux jet-setteurs au budget d’investissement de près de 30 millions de dollars, le projet devient l’un des plus ambitieux et propulse le building au niveau des adresses les plus prisées au monde. Designer par la seule architecte lauréate du prix Pritsker, Zaha Hadid devrait donner à ce building un « look » incomparable.

Le projet comprend 83 lofts pour un prix de base de 5, 8 millions de dollars avec des petits plus tel que : SPA et piscine privée, personnel dédié bref une petite brochette de luxe. Les copropriétaires ont dû prépayés la moitié de leur acquisition avant le lancement du projet. 75 % des appartements ont déjà été vendus sur le tiers supérieur du projet.

Miami devient une ville « mondiale ».

Si le One Thousand fait parler de lui, il n’est pas seul à voir le jour prochainement. Miami est devenu depuis ces dernières années comme un « aimant » à investisseurs du monde entier. La ville est même classée comme la 7eme ville au monde vers laquelle les riches investisseurs se tournent devant Dubaï et Paris. Les designers sont de plus en plus demandés pour se lancer dans l’immobilier et investir les acquisitions des milliardaires pour la décoration intérieure.

De nombreuses grues évoluent au centre de la ville et donnent naissance à de nombreux complexes. Avec plus de 22 785 appartements construits depuis 2003 et 1, 7 millions de m² de bureaux, il se construit encore 33 immeubles soit 10 076 appartements supplémentaires. Le prix moyen du m² s’élève à environ 12 762 euros du m².

Miami deux fois moins cher qu’à New York

Une ville en pleine explosion immobilière qui reste cependant très intéressante en termes de coût en effet deux fois moins cher qu’à New York. Un « boom » immobilier qui rend fébrile les investisseurs qui sont sensibilisés aux quatre coins du monde. En effet, l’Elysée qui devrait voir son lancement au printemps prochain est pré-vendu à San Francisco, au Brésil, en Italie, au Venezuela, à Caracas, au Royaume Uni, aux Émirats arabe. De quoi donner le vertige. Faciliter par une reprise immobilière, la ville accueille les fonds des investisseurs qui veulent placer leur capitaux dans des valeurs sûres. Aussi, le centre ville est pris d’assaut et devient une place financière, et un espace de vie et de travail avec l’arrivée de nombreuses start-up.

Déco : « L’industriel », le style « tout terrain »

C’est grâce au déclin de l’industrie métallurgique aux Etats Unis que la décoration style « industriel » à vue le jour. Nombreuses sont les personnes qui ont su trouver et transformer les objets abandonnés dans les ateliers. Ils ont su donner une nouvelle vie à tous ses meubles « chinés » et les détourner de leur premier usage.

Allier modernité et naturel, c’est ce qui va rendre à votre intérieur un aspect plus convivial et contemporain. Synonyme de durabilité et de variété, ces meubles et objet qui constituent ce type d’intérieur sont fabriqués avec des matériaux naturels et brut tel que le bois, le métal, le béton, le cuir, le verre,…

« L’industriel » un style de déco qui s’adapte à tous les intérieurs

La sobriété des objets et meubles semblent investir tant les lofts contemporains, que les maisons anciennes en pleine rénovation, la villa peut également opter pour ce style de décoration intérieur qui s’associera aisément dans les nouvelles tendances scandinaves qui entrent dans nos intérieurs.

Alors que ce soit la table à la structure métal et son plateau en bois, ou la lampe métallique avec son puissant éclairage et sa ligne sobre, en passant par la chaise entièrement métallique qui évolue sur un béton brut lancez-vous dans la décoration style industriel. Une décoration au style sympathique qui semble s’intégrer dans tous les intérieurs.

St Medard en Jalles : habiter dans la séduisante commune proche de Bordeaux

Idéal pour les familles la « petite » commune de St Medard en Jalles, commune de l’agglomération Bordelaise, dispose d’un potentiel foncier intéressant pour la construction de maison neuves. Proche des grands axes d’accès à la proche ville de Bordeaux, elle séduit de nombreux arrivants.

Grâce à ses grands espaces et son accès privilégié à l’aéroport, la commune se porte bien sur le marché immobilier et présente une activité immobilière porteuse.

Une ville séduisante qui apporte de nombreux atouts aux amoureux de l’océan et de la vie tranquille avec une famille. Avec des prix attractifs et de nouvelles constructions, la ville apporte un cadre de vie intéressant.

St Médard en Jalles la séduisante reste une ville aux nombreux atouts.

Découvrez toutes les opportunités de St Medard en Jalles, une ville où vivre !

Annonces immobilières à St Medard en Jalles

Vente Maison

262 253 €
Terrain plat et arboré à Saint Médard Corbiac, non viabilisé, exposition plein sud en jardin. Compacte et fonctionnelle, cette maison…

Vente Maison

266 837 €
Terrain plat et arboré à Saint Médard Corbiac, non viabilisé, exposition plein sud en jardin. Traditionnelle et familiale, cette maison…

Vente Maison

271 729 €
Terrain plat et arboré à Saint Médard Corbiac, non viabilisé, exposition plein sud en jardin. Du charme pour cette maison…