Home / Financement  / Mesures fiscales  / Taxe : une surtaxe d’habitation qui concerne les résidences secondaires.

Taxe : une surtaxe d’habitation qui concerne les résidences secondaires.

Le gouvernement a proposé au vote une mesure qui permettrait aux communes de relever la taxe d’habitation concernant les résidences secondaires présentent sur leur territoire. Qu’en est-il de cette surtaxe ? Le secrétaire d’Etat confiait récemment à Capital qu’une

Taxe sur les résidences secondaires

Le gouvernement a proposé au vote une mesure qui permettrait aux communes de relever la taxe d’habitation concernant les résidences secondaires présentent sur leur territoire.

Qu’en est-il de cette surtaxe ?

Le secrétaire d’Etat confiait récemment à Capital qu’une mesure serait prise concernant une hausse de la taxe d’habitation sur les résidences secondaires ou bien immobilier de villégiature. Celui-ci indiquait que celle-ci ne serait proposée que sur certaines agglomérations. Ces agglomérations correspondraient à des zones dites « tendues » en termes de logements disponibles.

Cette surtaxe aurait pour but d’inciter les propriétaires à revendre leurs propres biens immobiliers ou à les mettre en location.

En synthèse, on surtaxe les propriétaires de biens immobiliers qui ont épargnés pour s’acheter des maisons dans des secteurs où ils pourraient prendre un peu de repos. Avec pour « excuses » de libérer des biens immobiliers pour offrir plus de logement.

Alors qui sera concerné ?

Près de 1 100 communes aux alentours des 28 agglomérations concernées sont touchées par cette mesure. Alors normalement dès l’an prochain, quels sont les cibles de cette nouvelle taxe ? Les grandes villes seraient Paris, Bordeaux, Lyon, Marseille, Nice,… mais outre ces grandes villes, il y a aussi les grandes zones touristiques telles qu’Annecy, Ajaccio, Biarritz,… pour consulter la liste cliquez ici

 

A lire aussi : Immobilier doit de mutation : la hausse des droits de mutation va être définitive.

 

emeline@lesiteimmo.com

Community manager

Review overview
AUCUN COMMENTAIRE

PUBLIER UN COMMENTAIRE