Home / Financement  / Crédits immobiliers  / Prêt: faites des économies en rénégociant votre prêt immobilier !

Prêt: faites des économies en rénégociant votre prêt immobilier !

  Les taux d’emprunt n’ont jamais été aussi bas depuis de nombreuses années. Et pour ceux qui ont souscrit un emprunt, il est peut-être temps de renégocier son prêt immobilier pour diminuer la facture du remboursement. Aussi

rachat crédit faites des écononmies

 

Les taux d’emprunt n’ont jamais été aussi bas depuis de nombreuses années. Et pour ceux qui ont souscrit un emprunt, il est peut-être temps de renégocier son prêt immobilier pour diminuer la facture du remboursement.

Aussi de nombreuses questions se posent : Qu’est-ce qu’une renégociation de prêt ? Quand renégocier son prêt ? Sur quels points doit-on être vigilant ? Quels sont les documents essentiels à fournir ?

Qu’est-ce qu’une renégociation de prêt ?

La renégociation de prêt consiste à le remplacer par un nouveau prêt à un taux moins important.

Cette opération est très réglementée et peut être opérée auprès de votre banque prêteuse ou auprès d’un autre organisme financier.

Face à un particulier qui veut bénéficier d’une « remise » parce que les taux bancaire ont nettement régressés, les banques estiment avoir pris un risque financier peuvent se faire tirer l’oreille pour une renégociation.

C’est pourquoi pour protéger les deux parties, cette opération est réglementée. Aussi la loi régule les pénalités de remboursement anticipé et fixe un montant maximum pour les banques qui reçoivent une rémunération dans le cadre ou le rachat de votre crédit est effectué par une autre banque.

Soyez attentif aux pénalités de remboursement car elles vous seront appliquées dans le cadre d’un rachat de crédit si vous ne les avez pas négociés lors de la souscription de votre prêt.

A noter : la loi du 25 juin 1999, relative à l’épargne et à la sécurité financière

Enfin, le rachat de votre emprunt est intéressant dans le cas où la renégociation vous permet de couvrir les frais liés à l’opération de rachat de votre prêt soit :

  • Les pénalités de remboursement anticipé qui correspondent à un maximum de 3% du capital restant dû,
  • Les frais liés à la mise en place d’une nouvelle garantie (pour certains cas),
  • Le temps passé à renégocier votre emprunt et à assurer les démarches de transfert de compte.

 

Quand doit-on renégocier son prêt ?

Il ne s’agit pas de se lancer dans une renégociation de prêt à n’importe quel moment !

Il y a quelques règles de bases à connaître :

  • Il faut que la durée restant à courir de votre emprunt soit supérieure à la durée déjà écoulée.
  • Votre emprunt doit être conclu pour une durée assez longue.
  • Le restant dû du montant de votre capital soit être d’un minimum de 50 000 €
  • Le nombre de point entre votre taux d’emprunt et le taux en vigueur doit être d’au moins 1 point.

Attention, ne vous précipitez pas lors de la renégociation de votre prêt. La négociation peut être longue et il est important de bien faire le point avant de prendre une décision.

 

Sur quels points doit-on être vigilants ?

Durée de votre emprunt :

La règle de base est que la durée de l’emprunt en cours doit être plus importante que celle restant à courir.

Il faut savoir qu’en règle générale, renégocier son crédit est intéressant dans les 7 premières annuités de votre emprunt.

Le taux de votre emprunt :

Pour un gain financier intéressant il faut que l’écart entre le taux actuel et le taux de votre emprunt soit au moins de 1 point.

La différence du taux s’analyse sur la période restante du prêt. Exemple : s’il vous reste 10 ans de remboursement, il faut comparer le taux de votre emprunt existant sur les 10 années restantes au taux actuel sur les 10 ans. Trouvez le meilleur taux ici sur notre baromètre National.

Frais de rachat de votre emprunt :

Il ne faut pas négliger les frais liés au rachat de votre emprunt, ils sont constitués des frais suivants :

–          Pénalités de remboursement anticipé qui sont dues lors du rachat de votre crédit,

–          Les frais de garantie

–          Les frais liés à l’hypothèque (si existant) environ 2 % de l’encours

–          Les frais de transfert de caution de logement qui peuvent être d’environ 0,6 %

Sachez que les différents frais de dossier, frais de garantie,… seront imputés au nouveau capital dû et ne feront pas l’objet d’un besoin de trésorerie.

Le montant du gain potentiel du rachat de votre prêt est directement proportionnel au montant du capital restant à rembourser.

 

Quels sont les documents essentiels à fournir ?

Lors de la renégociation, vous devrez impérativement fournir :

–          Votre livret de famille,

–          Votre jugement de divorce (si nécessaire)

–          Votre contrat de PACS (si nécessaire)

–          Une pièce d’identité en cours de validité

–          Les 3 derniers bulletins de paie

–          Un contrat de travail (dans le cas ou votre ancienneté dans le poste est de – de 2 ans)

–          Justificatif de votre apport (si nécessaire)

–          Les 2 derniers avis d’imposition ou non (document ou est indiqué votre calcul d’impôt)

–          Vos relevés de compte bancaire des 3 derniers mois

–          La dernière quittance de loyer (si nécessaire)

–          Un titre de propriété de votre bien immobilier et une estimation de celui par un professionnel

–          Les tableaux d’amortissement de l’ensemble de vos crédits immobiliers en cours ainsi que des crédits à la consommation

–          Dernier avis de taxe foncière

–          Factures téléphone fixe et électricité

–          Un courrier précisant le solde des capitaux restants dus à trois mois comprenant les pénalités de rachat anticipé.

L’assurance de prêt qui peut désormais être souscrite auprès d’un organisme que votre organisme prêteur peut faire augmenter le gain de plusieurs milliers d’euros. Faites marcher la concurrence !

 

 

 

 

emeline@lesiteimmo.com

Community manager

Review overview
AUCUN COMMENTAIRE

PUBLIER UN COMMENTAIRE