Home / Actualités  / Indice des prix immobilier  / Lexique immobilier

Lexique immobilier

Cette partie du blog doit servir de lexique pour l'ensemble des termes utilisés (ou pas) dans ce blog. N'hésitez pas à nous proposer de nouveaux éléments au gré de vos visites

image-article

Cette partie du blog doit servir de lexique pour l’ensemble des termes utilisés (ou pas) dans ce blog. N’hésitez pas à nous proposer de nouveaux éléments au gré de vos visites….

Bulle immobilière : Il s’agit d’ une bulle spéculative qui apparaît à l’échelle locale d’une région voire sur l’ensemble du territoire d’un marché immobilier. Elle est caractérisée par une hausse rapide de la valeur des biens immobiliers. Très intimement liée à des aspects spéculatifs et psychologiques, l’augmentation des prix des biens immobiliers évolue sans rapport avec de nombreux fondamentaux économiques comme les salaires ou le rendement locatif. Le marché reviendra immanquablement, sur le long terme, à sa valeur d’équilibre. Le dégonflement de la bulle peut être lent (ce qui est le cas des marchés immobiliers en général, en raison de la faible liquidité du marché), ou rapide : la correction des prix prend alors la forme d’un krach immobilier, laissant de nombreux propriétaire en negative equity (en) (le montant du capital restant dû de l’emprunt bancaire contracté étant supérieur à la valeur du bien immobilier). Comme pour les différents types de bulles spéculatives, l’existence d’une bulle immobilière n’est connue de manière certaine qu’a posteriori, après son éclatement.

La spéculation : est une conséquence de la hausse immobilière, elle en a donc les même origines : une explosion démographique, une hausse des revenus, une hausse de la densité de population (en concentrant tous les emplois dans une zone donnée) en lien avec un exode rural, un manque de logements adaptés à la population, la destruction de logements sans reconstruction, les expressions « investir dans la pierre en période de crise » par exemple, le besoin ou l’envie de créer de la richesse rapidement. Si elle est faible, elle est saine car elle reflète une économie en bonne santé. Si elle est forte, elle conduit un pays à la crise avec un krach immobilier à la clé

Dépôt de garantie :  Avance versée par un acheteur au vendeur d’un logement par l’intermédiaire d’un notaire. Le dépôt de garantie est versé conjointement à la signature d’un compromis. Le montant du dépôt de garantie est entre 5 et 10%.

Conditions suspensives : Les conditions suspensives figurant généralement dans un compromis de vente ont pour objet de suspendre le contrat à la survenance des évènements. Le compromis ne produira alors ses effets que si les conditions suspensives se réalisent. Si toutefois elles ne se réalisent pas, le contrat est caduque. L’acquéreur peut alors se dégager de ses obligations et récupérer intégralement  les sommes qu’il a déjà versées. Voir les différentes clauses

Compromis de vente : Il représente la garantie d’une transaction immobilière  sécurisée aussi bien  pour l’acheteur que pour le vendeur. La signature s’effectue chez un notaire qui prend soin de ne léser aucune des deux parties en stipulant des conditions suspensives.  En apposant sa signature sur le compromis de vente, l’acquéreur s’engage à verser au vendeur un dépôt de garantie.

TAGS DE L'ARTICLE:

christophe@lesiteimmo.com

Review overview

PUBLIER UN COMMENTAIRE